Tout savoir sur le compresseur d'une pompe à chaleur pour piscine : rôles, types, critères de choix,

Tout savoir sur le compresseur d'une pompe à chaleur pour piscine : rôles, types, critères de choix,

Composant essentiel d’une pompe à chaleur de piscine, le compresseur joue un rôle fondamental dans le fonctionnement de cet appareil. C’est à lui que revient la tâche d’augmenter la chaleur, mais également d’accroître la pression du gaz frigorigène. Une pompe à chaleur qui n’arrive plus à chauffer l’eau de la piscine nécessite souvent le remplacement de son compresseur. Coup de projecteur sur cet élément indispensable des PAC ou pompes à chaleur. 

Quels sont les éléments techniques entrant dans la conception d’une pompe à chaleur ?

Le bon fonctionnement d’une pompe à chaleur, qu’elle soit domestique ou destinée à chauffer la piscine, dépend de différents organes. Parties inhérentes du circuit, chaque pièce détient un rôle spécifique à jouer, pour la bonne marche de l’ensemble.

L’évaporateur

À l’image d’un aspirateur, l’évaporateur a pour mission de capter les calories de l’air environnant. À plaques et parfois à ailettes, c’est l’élément à travers lequel la transmission du flux calorifique au fluide frigorigène peut s’effectuer.

L’échangeur

Servant à l’échange de la chaleur entre deux fluides, il se compose de matériaux à forte conductivité thermique. Sa paroi est ainsi souvent faite en cuivre, acier, aluminium ou en inox. À titre d’exemple, c’est l’échangeur qui assure le transfert des calories d’une PAC à l’eau chaude sanitaire.

Le détendeur

Contrairement au compresseur, le détendeur fait en sorte que le fluide frigorigène pressurisé redescende à une pression très basse, atteignant parfois -20°C. C’est cette unité qui fournit du fluide frigorigène à l’évaporateur.

La carte électronique

Elle sert tout simplement à la bonne coordination de l’ensemble, constitué d’un évaporateur, d’un échangeur, d’un détendeur, et d’un compresseur.

Le compresseur de la pompe à chaleur de piscine

Au cœur du fonctionnement d’une pompe à chaleur ordinaire ou de piscine, le compresseur est crucial. Et s’il a une telle importance, c’est que lui seul peut garantir la production de chaleur quand s’effectue le cycle thermodynamique d’une PAC. Tout d’abord, le compresseur va aspirer le liquide frigorigène. Celui-ci est à l’état gazeux lorsqu’il chemine dans le circuit de la pompe à chaleur.
Cette dernière entame la compression de liquide et augmente fortement sa pression. À ce stade, le gaz augmente considérablement de température. À noter que c’est le cycle compression et détente qui rend possible le transfert de chaleur. Un compresseur dispose de deux connexions servant respectivement à aspirer et à refouler le gaz. Lorsqu’il s’échappe du compresseur, le gaz rejoint le condensateur chargé de libérer sa chaleur dans l’eau du bassin.

Quels sont les types de compresseurs de pompe à chaleur pour piscine ?

Pour s’adapter à différents équipements, on en trouve tout un panel de modèles avec des puissances, des tailles et des formes variées.

Le compresseur à piston pour pompe à chaleur de piscine

Ce modèle a une puissance assez limitée, jusqu’à 30 kW en général. Ce qui fait qu’il consomme moins d’énergie. Conçu notamment pour chauffer des surfaces de faible volume, ce modèle est également utilisé pour d’autres appareils. Néanmoins, sa faible performance le prive d’être la meilleure option pour équiper une pompe à chaleur de piscine. Bruyant, le compresseur à piston n’admet en plus que les fluides à l’état gazeux.

Le compresseur rotatif

Constitué d’un ou de deux étages, ce modèle de compresseur fournit une puissance constante. Le niveau de la température est indifférent. Fonctionnant avec le minimum d’énergie, il a une sonorité faible en comparaison avec un compresseur à pistons. On lui attribue un autre point positif : sa grande durabilité. Doté d'un compresseur rotatif, cette pompe à chaleur de la marque Nortland Ubbink COMPACT 20 HEATERMAX, Réf : 7505504 s'équipe par exemple d'un compresseur rotatif et convient aussi bien aux piscines enterrées que hors-sol.

Le compresseur à spiral ou compresseur Scroll

Ayant une forme allongée comme particularité, ce compresseur est considéré comme la dernière innovation de sa catégorie. Il doit son nom aux deux spirales qui le composent. Celles-ci chargent et compressent les fluides de l’air. Il assure avec constance la compression et l’évacuation, s’imprègne des variations de vitesse. En outre, ce modèle de compresseur supporte la présence de liquide.
Réduisant de moitié la tension au démarrage, l’appareil agit 4 fois plus vite qu’un compresseur à pistons. Comme les vibrations générées sont moins importantes, le niveau sonore reste en conséquence assez bas. N’oublions pas la faible consommation énergétique induite par l’appareil. D’une performance très appréciable, ce modèle est surtout indiqué aux PAC ayant une puissance faible, située entre 2 et 60 kW. La pompe à chaleur Hayward POWERLINE, Réf : 81542 est un modèle de référence. Réversible et monophasé, il intègre un compresseur de type scroll.
Grosso modo, même s’ils reposent sur le même principe, les compresseurs pour pompe à chaleur ne possèdent pas tous la même fonctionnalité. Concernant les spirales imbriquées au sein des modèles Scroll, l’une est immobile et l’autre se met en mouvement pour comprimer le gaz. Chez les modèles rotatifs, ils ont un rotor qui circule autour d’un stator. C’est de cette façon que le gaz piégé est comprimé dans la machine dans le but de réchauffer sous pression.

Comment bien choisir un compresseur pour sa pompe à chaleur de piscine ?

Devant l’étendue des offres et notamment entre les compresseurs scroll ou rotatifs, on peut facilement être pris d’hésitation. Mais pour un chauffage correct de votre plan d’eau, le choix doit avant tout dépendre de la puissance de votre pompe à chaleur de piscine. Un compresseur rotatif peut largement convenir à une PAC de moins de 10 ou de 15 kW.
En revanche, pour un volume plus important à chauffer qui nécessite une pompe à chaleur plus puissante, il sera plus intéressant de se tourner vers un compresseur scroll. Cette dimension de puissance laissée de côté, le compresseur scroll semble aussi avoir la côte en raison de sa nuisance sonore quasi inexistante. Performant, ce modèle peut aussi s’avérer très durable.

Combien coûte un compresseur pour pompe à chaleur de piscine ?

Pour vous donner une idée sur le tarif des compresseurs pour PAC, leurs prix ont tendance à fluctuer entre 70 et 6 000 euros. Le prix d’un compresseur à pistons pour PAC de piscine débute à 70 euros, mais peut atteindre les 1 000 euros pour des modèles de qualité supérieure. Le prix d’un compresseur scroll ou à spiral tourne autour de 1 000 à 5 000 euros. Il y a aussi des compresseurs à vis pour PAC, accessibles entre 200 et 6 000 euros, suivant la qualité du modèle.

Quels facteurs influencent le prix d’une pompe à chaleur pour piscine ?

Comme on a pu le voir, il peut y avoir une très grande différence au niveau des prix des différents modèles de compresseurs. Cela est notamment justifié par la marque du compresseur. Les revendeurs d’équipements pour le chauffage pratiquent des prix différents, tout comme les fabricants eux-mêmes.
Mais il y a surtout les caractéristiques techniques qui déterminent la qualité de l’appareil. On tiendra compte du bruit généré, des dimensions, de la puissance, etc. La meilleure pratique pour bénéficier d’un équipement à bon rapport qualité/prix reste la comparaison des prix.

Quand faut-il changer le compresseur de sa pompe de chaleur ?

Dépendamment de sa qualité de conception et du modèle, une pompe à chaleur jouit d’une longévité de 10 à 25 ans. Seul un bon entretien de l’appareil permet de maximiser sa durée de vie. Ce qui n’exclut pas de devoir opérer des réparations de temps à autre durant les années d’utilisation de la PAC. Les dysfonctionnements au niveau de cette dernière conduisent souvent à remplacer son compresseur.

Quelles pannes courantes affectent la pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur peuvent être assujetties à certaines pannes, lesquelles sont majoritairement causées par un problème de compresseur. Un compresseur défectueux va sensiblement réduire l’efficacité de chauffe de la PAC. Ainsi, si vous ne voulez pas que l’eau de votre piscine soit mal chauffée, il peut être intéressant de savoir déceler les pannes classiques.

Le compresseur ne fonctionne pas

Deux possibilités peuvent entraver la mise en route du compresseur. Soit il ne démarre pas car il y a une surchauffe du système. Ce qui pousse la pompe à chaleur à se mettre en mode sécurité. Soit, il y a un souci au niveau de l’alimentation.

Le compresseur ne veut pas s’arrêter

Cela s’explique souvent par un manque de fluide frigorigène ou d’une installation sous puissance. Mais un excès de fluide n’est pas non plus à exclure. Enfin, il se peut qu’il y ait du givre sur l’échangeur.

Le compresseur produit trop de bruit

Quand un compresseur manque d’huile ou l’a en excès, il devient très bruyant.

Le fonctionnement du compresseur se fait au ralenti

Ce problème peut provenir de la chaîne de régulation. Mais un manque de fluide dû à une fuite peut également être en cause.

Le compresseur est cassé

Bien que cela se produise assez rarement, le compresseur peut tout simplement se casser ou s’user. De nombreuses causes peuvent être à l’origine du problème, dont la charge au niveau de l’évaporateur. Un excès d’huile peut aussi en être responsable.
Dans ce cas, il est inévitable de changer le compresseur. Il se peut aussi que la PAC fonctionne, mais chauffe mal la piscine. Voilà également une situation qui oblige à changer ou à réparer le compresseur si le souci vient de cette unité. Le mieux est de toujours se fier aux conseils avisés d’un professionnel spécialisé.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • Avoir une piscine chauffée est une aubaine. L’eau y est plus agréable. Mais surtout, il est possible de profiter plus longtemps de son espace de baignade. Néanmoins, il faut garder en tête que cela a un coût, que ce soit à l’achat ou à l’exploitation de l’équipement de chauffage. La question se pose alors, quel est le prix du chauffage d’une piscine ? Découvrez dans ce guide quelques éléments de réponse qui vont vous aider à choisir le meilleur appareil pour chauffer votre espace de baignade.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de personnes. Mais les équipements de chauffage coûtent chers, que ce soit à l’achat ou à exploiter. Il existe pourtant des solutions pour chauffer gratuitement sa piscine. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour élever la température de votre espace de baignade, sans vous ruiner.

  • Avoir une piscine extérieure chauffée en hiver est tout à fait possible. De nombreuses techniques permettent d’élever la température de l’eau, afin de pouvoir nager durant la saison hivernale. Mais pour laquelle faut-il opter ? Découvrez dans ce guide les différentes solutions pour avoir une piscine extérieure chauffée en hiver, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de particuliers, notamment pour les propriétaires de bassins hors-sol. Et pour cause, cela offre un surplus de confort au baigneur et la période d’utilisation du bassin est bien plus large. Il existe pourtant une myriade de solutions pour chauffer une piscine hors-sol. Nous vous proposons de découvrir dans ce guide les différentes solutions de chauffage pour les bassins de nage hors-sol, ainsi que des conseils pour choisir le meilleur dispositif.

  • Chauffer une piscine offre de nombreux avantages. Cela va étendre la période d’utilisation du bassin. Les moins frileux peuvent ainsi nager, même en hiver. Une eau chaude est aussi plus agréable pour les baigneurs. Mais comment chauffer sa piscine ? Il existe pour cela différentes solutions, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients.

  • Nager en hiver c’est envisageable. Pour cela, il suffit de chauffer sa piscine. Il existe d’ailleurs plusieurs solutions pour avoir une eau à 28 °C et ainsi profiter des joies de l’eau tout au long de l’année. Découvrez dans ce guide quelles sont les différentes techniques de chauffage en hiver, ainsi que leurs avantages et inconvénients.