Comment installer une pompe à chaleur pour piscine ?

Comment installer une pompe à chaleur pour piscine ?

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur de piscine ? Pour pouvoir chauffer un plan d’eau convenablement, le choix de la PAC ou pompe à chaleur est primordial. Il en est de même pour la qualité de son installation. Dans ce contexte, avoir le bon dimensionnement et trouver le bon endroit où installer la pompe à chaleur de piscine font sens. D’ailleurs, afin que l’appareil fonctionne de façon optimale, il existe aussi un certain nombre de paramètres à respecter.
À l’achat, une PAC demande un certain budget, mais à l’utilisation, cette solution est à la fois économique et écologique. C’est pourquoi nous vous proposons de découvrir ici les bases à connaître pour installer une pompe à chaleur de piscine.
 

Comment déterminer la puissance idéale d’une pompe à chaleur de piscine ?

L’objectif étant de parvenir à amener l’eau à la température de consigne, la puissance d’une PAC piscine n’est certainement pas à négliger. Une puissance suffisante va considérablement réduire le temps de chauffe, tandis qu’une puissance faiblarde aura tendance à le rallonger. Pour une PAC piscine de 4 500 W, il faut en moyenne que l’intensité du courant électrique tourne autour de 3,5 ampères.
Si l’équipement a une puissance de 7 500 W, il lui faut un courant de 5 ampères. À noter que c’est pour conserver la bonne température de l’eau que la pompe à chaleur de piscine continue de fonctionner, même lorsque la température de consigne est atteinte.

Quels critères pour être sûr d’avoir la bonne puissance pour sa PAC de piscine ?

Le choix de la puissance d’une pompe à chaleur de piscine est influencé par la température locale extérieure. Parallèlement, d’autres facteurs comme la température désirée et le fait d’utiliser ou non une couverture thermique afin de restreindre les pertes thermiques nocturnes ont également un impact sur ce choix. Enfin, il ne faut pas omettre le type de piscine (hors-sol, enterrée), l’exposition solaire du plan d’eau, ainsi que l’usage ou non d’accessoires destinés à le protéger du vent.

Pour un meilleur rendement de la pompe à chaleur de piscine : où l’installer ?

Préalablement à la pose d’une pompe à chaleur de piscine, demandez-vous où vous allez l’installer. Afin que le rendement soit optimal autant que possible, il existe évidemment un point clé à respecter. Pourquoi ? Parce qu’un emplacement inadéquat nuit aux performances de la pompe à chaleur de piscine. À positionner obligatoirement à l’extérieur, une pompe à chaleur se doit aussi d’être installée sur une base solide ou dure, cimentée de préférence.
Cette surface sera aplanie et dans un endroit bien aérée. Il est possible, dans l’optique de créer une surélévation, de la mettre sur des patins en caoutchouc.
Cette astuce permet de supprimer les vibrations qui se créent lorsque la PAC est en marche. De la même manière qu’il est nécessaire d’évacuer la condensation générée par l’air chaud et humide absorbé, il convient aussi de faciliter le drainage automatique de l’eau de pluie. En outre, s’il faut respecter une distance entre la PAC et la piscine pour des raisons de sécurité, il ne faut pas qu’elle soit trop prononcée. Cela risque effectivement d’entraîner des pertes énergétiques qui dissiperont alors la chaleur. Dans l’idéal, la pompe à chaleur de piscine est à installer à au moins 2 m, et au plus à 10m du bassin.
Veillez à laisser un espace de 0,5 m de tous les côtés de l’équipement, y compris au-dessus du dispositif. Le soufflage du ventilateur doit être convenablement orienté afin de permettre le rejet de l’air sec et froid. L’endroit idéal pour installer une pompe à chaleur de piscine est donc à l’extérieur. Cet emplacement doit permettre le renouvellement de l’air neuf. Les lieux clos et les caves sont de ce fait à proscrire. Le fait d’installer une pompe à chaleur de piscine à l’intérieur amoindrit ses performances dans la mesure où l’air peut y faire défaut.

Quelles procédures pour installer une pompe à chaleur de piscine ?

Installer une pompe à chaleur de piscine implique deux types d’interventions. Ce sont respectivement le raccord au circuit d’eau et le raccordement électrique avec l’installation des câbles et du disjoncteur. Pour raccorder l’équipement au réseau de la piscine, vous avez les raccords de connexion livrés avec. Pour un branchement plus sécuritaire et simple à mettre en œuvre, vous pouvez ajouter un kit-by-pass. N’oubliez pas qu’une installation conforme aux recommandations du fabricant est requise pour la validité de la garantie de votre pompe à chaleur.

Détails sur le raccordement hydraulique de la PAC

L’idée avec le kit By-Pass est de rendre autonome la filtration du bassin du système de chauffage. Il sert aussi à isoler les équipements sans que la filtration n’ait à s’arrêter. Les kits-by-pass trouvent leur intérêt dans l’hivernage de la piscine, ainsi que lors de la maintenance telle qu’une chloration-choc. Ce dispositif contribue à la longévité de la PAC. À côté de cela, les 3 vannes présentes sur ces kits (vanne by-pass, vanne d’arrivée et vanne de sortie d’eau) permettent la régulation du débit d’eau alimentant la PAC.
Laissant la possibilité de travailler sur la pompe à chaleur de piscine sans devoir intervenir sur le reste de l’installation, ou bien de faire tourner la filtration sans nécessairement faire fonctionner la PAC lorsque l’eau est déjà assez chaude, le kit by-pass est une option somme toute intéressante. L’encollage des éléments est conseillé pour un assemblage réussi d’un kit by-pass. Les fabricants fournissent souvent tout le nécessaire, dont une colle spéciale.

Étapes du circuit de traitement de l’eau de la piscine

En premier lieu, l’eau traverse la pompe de filtration avant de passer dans le bac de filtration. Son acheminement continue jusqu’à ce qu’elle arrive dans la pompe à chaleur. Et enfin, l’eau du bassin finit par arriver dans l’unité de traitement au chlore. Afin de connecter la PAC à la piscine, il faut un système by-pass à 3 vannes. Ainsi, on pourra plus aisément réguler le débit de l’eau à injecter dans la pompe à chaleur de piscine. Si vous voulez, optez pour des coudes à grand rayon pour ne pas ralentir le débit d’eau. Cela vous évite en même temps de devoir poser des tuyaux d’une longueur trop importante.

Qu’en est-il du raccordement électrique de la PAC piscine ?

Toutes les opérations concernant le câblage et l’installation électrique se doivent d’être aux normes vis-à-vis des réglementations locales. Dans le cadre d’une installation de PAC piscine, deux possibilités de montage sont envisageables. À savoir, le montage en série et le montage en dérivation. C’est cette dernière qui requiert l’usage du kit by-pass. Si vous décidez de réaliser un montage en série, notez bien qu’une pompe de filtration ayant un débit d’eau plus élevé que la PAC a tendance à se mettre en défaut.
Il n’y aura alors d’autre choix que de faire un montage en dérivation dans l’intention de régler le débit à l’aide du kit by-pass. Il faudrait aussi que le gabarit des câbles corresponde à la puissance de la pompe à chaleur de piscine. La notice d’emploi ou la fiche technique du produit vous renseignera à ce sujet.
Enfin, il faut penser à poser un disjoncteur différentiel, à connecter à un fil de terre. Cette précaution vise à protéger l’appareil en minimisant les risques de phénomènes d’électrolyse. Il va sans dire que le raccord de la PAC doit se faire, le cas échéant, avant le système de traitement d’eau et en aval du filtre.

Installer une pompe à chaleur pour une piscine hors-sol

Il n’est pas du tout exclu de réchauffer une piscine hors-sol au moyen d’une pompe à chaleur. La PAC est dans ce cas de figure plus compacte et se greffe sur le circuit de la filtration de l’eau du bassin. En dépit de ses petites dimensions, la PAC pour piscine hors-sol dispose des mêmes composantes que les pompes à chaleur habituelles. Néanmoins, ces PAC piscine mini sont moins puissantes et n’ont que 2 à 5 kW. Pour autant, elles n’ont rien à envier au COP (coefficient de performance) des modèles standards.
À l’instar de la pompe à chaleur piscine Poolex SILVERLINE FULL INVERTER, Réf : FIC00219143130 et de la pompe à chaleur piscines Ubbink COMPACT 20 HEATERMAX, Réf : 7505504, elles savent se doter d’un COP tout à fait appréciable. Le raccordement électrique des PAC piscine hors-sol s’effectue sur du 220 V à la manière d’un branchement standard. Pour ce qui est de leur raccordement à l’eau, la PAC est à joindre au circuit de la piscine via un kit by-pass.
Installé après les éléments de la pompe et de traitement de l’eau, le kit by-pass sert à dévier le circuit en vue du chauffage de l’eau.

Les règles à suivre pour une pose correcte d’une PAC piscine hors-sol

Installer une PAC pour piscine hors-sol implique de :
· Choisir un emplacement favorisant l’aération.
· Installer la pompe à chaleur pour piscine hors-sol à une distance inférieure à 7 mètres du bassin. L’objectif est de ne pas gaspiller l’énergie thermique alors que l’eau circule.
· Surélever légèrement la pompe de sorte à permettre l’évacuation des condensats.
· Bâcher la piscine à l’aide d’une bâche à bulle afin de garder la température de l’eau.
Outre les PAC, il existe différentes possibilités de chauffage pour les bassins hors-sol. Pour conclure, faire installer par un professionnel du chauffage agréé est l’assurance d’avoir un appareil qui fonctionne longtemps et sans accrocs. De plus, les dysfonctionnements entraînés par un défaut de branchement suppriment la garantie d’une PAC piscine.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • La pompe à chaleur est l’accessoire le plus utilisé, en France, pour chauffer une piscine. Cela s’explique notamment par les performances thermiques et énergétiques du dispositif. Toutefois, choisir le bon appareil de chauffage n’est pas si simple. En effet, il existe deux variétés de pompes à chaleur pour piscine, les modèles horizontaux et verticaux. Chacun possède ses propres avantages et inconvénients, que nous vous présentons dans ce guide.

  • La vanne de by-pass est un élément indispensable au bon fonctionnement d’une pompe à chaleur. Ce dispositif permet de réguler le flux d’eau qui circule dans le circuit de chauffage. Il améliore ainsi l’efficacité de la pompe à chaleur et optimise le temps de chauffe de la piscine. La vanne de by-pass joue également un rôle non-négligeable durant les opérations de maintenance des équipements de la piscine.

  • La pompe à chaleur est l’appareil le plus utilisé afin de chauffer une piscine privée. Cet appareil de chauffage permet de profiter de moments de baignade, sans dépendre des caprices de la météo. Toutefois, il est courant de se demander quand mettre sa pompe à chaleur en marche ? Ce dispositif doit-il fonctionner en permanence ou bien à des horaires précis ? Voici quelques éléments de réponse.

  • Que ce soit en début de saison ou en été, la pompe à chaleur est très sollicitée. En effet, il n’y a rien de plus agréable qu’une eau à bonne température pour profiter des joies de la baignade. Toutefois, si cet appareil rend bien des services, il n’est pas à l’abri des pannes. Nous vous proposons ainsi de découvrir comment détecter les pannes les plus courantes que peut rencontrer une pompe à chaleur de piscine, et surtout, les solutions possibles pour y remédier.

  • En installant un système de chauffage sur votre piscine, vous pouvez profiter plus longuement de votre espace de baignade sans dépendre des caprices du soleil. Cependant, il est courant de se demander quel système de chauffage utiliser, et surtout combien de temps faut-il pour chauffer sa piscine ? Nous vous proposons ainsi un petit guide pour vous aider à estimer le temps nécessaire pour atteindre une température de baignade idéale.

  • Lors de l’achat d’une pompe à chaleur pour piscine, il est courant de se demander quelle est la meilleure marque. Après tout, certaines enseignes possèdent une meilleure maîtrise des nouvelles technologies et proposent des produits innovants et faciles d’utilisation. Afin de vous aider dans votre recherche, nous vous proposons de découvrir notre top 4 des meilleures marques de pompe à chaleur pour piscine.