Pompe à chaleur piscine qui ne chauffe pas : que faire ?

Pompe à chaleur piscine qui ne chauffe pas : que faire ?

La pompe à chaleur permet de chauffer l’eau de votre piscine grâce à l’énergie calorifique fournie par l’air ambiant aux alentours. En équipant votre bassin de cet appareil, vous pouvez jouir d’une eau de baignade confortable et relaxante pendant toute l’année. Toutefois, comme tout autre appareil, il pourrait tomber en panne. Par exemple, il se pourrait que votre piscine ne chauffe pas alors qu’elle tourne correctement. Que faire dans une telle situation ? 

Pompe à chaleur qui ne chauffe pas : trouver la cause du problème

Lorsque votre pompe à chaleur piscine ne chauffe pas votre eau de baignade, la première chose à faire est de découvrir par tous les moyens la cause du problème.

L’énergie est insuffisante

Pour pouvoir fonctionner correctement, la pompe à chaleur a besoin d’une certaine quantité d’énergie. Durant la période chaude de l’année, l’air ambiant lui en fournit toujours suffisamment. Mais quand il fait trop froid, elle a du mal à en emmagasiner assez pour faire monter la température de l’eau de piscine. C’est ce qui se passe en général lorsque vous avez choisi un modèle dont la plage de température de fonctionnement ne correspond pas à la condition météorologique de votre région.
Une telle situation est également rencontrée lorsque la pompe à chaleur n’est pas appropriée au volume du bassin. Par exemple, la pompe à chaleur Penguin Aqualux (Réf : 107942) est conçu pour une piscine hors sol de 15 m3 maximum. Elle ne parviendra pas à chauffer l’eau d’une piscine plus grande.

Le flux d’air est entravé

La pompe à chaleur de piscine a besoin d’une bonne aération pour pouvoir fonctionner convenablement. Il faut y faire circuler l’air ambiant de l’extérieur afin qu’elle puisse en extraire de l’énergie calorifique. Cette dernière permet essentiellement de réchauffer l’eau se trouvant à l’intérieur du bassin.
Le problème de manque d’air est en général dû à un bouchage au niveau du serpentin de l’évaporateur. Si la pompe à chaleur de piscine ne chauffe plus l’eau de baignade, il se pourrait qu’elle soit placée dans un endroit peu ou non ventilé.

Le débit d’eau est faible

Lorsque la pompe à chaleur de piscine est en marche, l’eau du bassin passe à travers son circuit hydraulique pour être chauffée. Si le débit d’eau entrant est trop faible, la quantité d’eau chaude qui en ressort ne parviendra pas à réchauffer tout le bassin. Ce problème est souvent lié à un dysfonctionnement de la pompe de piscine, ou tout simplement à une vanne d’entrée mal réglée.
Mais il est aussi important de noter que l’eau joue également un rôle dans le refroidissement de l’échangeur thermique à l’intérieur de la pompe à chaleur de piscine. Lorsqu’il n’y en a pas assez qui y circule, cet accessoire risque de surchauffer et de griller complètement. Dans ce cas, la pompe à chaleur ne pourra plus chauffer l’eau, même si vous parvenez à régler le problème de débit.

La pression du gaz réfrigérant est anormale

À la bonne condition de température et de pression, c’est le gaz réfrigérant à l’intérieur de la PAC qui fait produire de la chaleur. Lorsque la pression est trop basse, l’appareil ne peut pas chauffer l’eau de piscine.
À l’inverse, une pression trop élevée est due à un faible débit d’eau à l’intérieur du circuit hydraulique de l’appareil. Et cela empêche la montée de la température de l’eau.

Le thermostat est mal réglé

Lors de son paramétrage initial, la pompe à chaleur de piscine requiert une valeur à atteindre pour la température de l’eau. Cependant, elle ne pourra jamais y parvenir tant que le thermostat n’est pas réglé en dessus. Toutefois, il arrive que le problème ne vienne pas du réglage, mais d’une défaillance proprement dite de cet accessoire.

La pompe à chaleur n’a pas été longtemps mise en marche

En fonction du volume d’eau à réchauffer, la pompe à chaleur a besoin d’un certain temps de fonctionnement pour la faire monter à la température désirée. Au-dessous de cette durée, l’eau sera froide ou au mieux tiède.

Pompe à chaleur qui ne chauffe pas : confirmer la source de la panne

Pour pouvoir confirmer le véritable problème à l’origine d’une pompe à chaleur piscine qui ne chauffe pas, il faut procéder à quelques vérifications :

Lire les codes d’erreur

Dans la plupart des cas, les problèmes techniques que rencontre la pompe à chaleur s’affichent sur son écran sous forme de code d’erreur. Par exemple, lorsque le débit d’air est insuffisant, l’un des codes suivants va s’afficher : FLO, DEB, ou E33. Vous trouverez dans la notice qui accompagne l’appareil la signification exacte de chaque code.

Mesurer la température ambiante externe

Avant de tenter de réparer une pompe à chaleur piscine qui ne chauffe pas, mesurez d’abord la température ambiante à l’extérieur. Comparez-la ensuite à la température minimale de fonctionnement de l’appareil. Si elle est trop basse, cela signifie que l’appareil n’a aucun problème technique. Les conditions requises pour sa mise en route ne sont justes pas remplies.

Vérifier l’état de la couverture isotherme

Lorsque la couverture isotherme est encore en parfait état, elle permet de maintenir la température de l’eau de piscine jusqu’à sa prochaine utilisation. D’un côté, le temps de fonctionnement de la pompe à chaleur sera alors écourté. Et de l’autre côté, l’appareil pas du mal à faire monter la température de l’eau même s’il fait un peu trop froid.

Mesurer la distance entre la pompe à chaleur et le mur

Pour confirmer le problème de manque d’aération, il faut vérifier si la pompe à chaleur et le mur sont trop rapprochés ou non. En effet, lors de son installation, une distance minimale à respecter a été imposée par le constructeur. Et, il ne s’agit pas forcément du mur du jardin, ou de la maison, mais de tout autre obstacle pouvant empêcher l’air de circuler librement à l’intérieur de la PAC.

Contrôler la vanne de remplissage automatique du bassin

Lorsque la vanne de remplissage automatique du bassin est mise en position ouverte en permanence, l’eau de la piscine ne reste jamais chaude très longtemps. La pompe à chaleur aura alors l’air de ne pas fonctionner.

Examiner l’état de l’évaporateur

Lorsque le flux d’air semble manquer à l’intérieur de la pompe à chaleur, il faut vérifier la présence de saletés ou autres matières qui obstruent l’évaporateur. Assurez-vous toujours que la conduite d’air soit bien libérée. Profitez de cette occasion pour contrôler son bon fonctionnement.

Pompe à chaleur de piscine qui ne chauffe plus : comment résoudre le problème ?

Pour résoudre le problème, voici quelques démarches que vous pouvez entreprendre.

Nettoyer l’évaporateur

Si l’évaporateur est réellement bouché, enlevez les branchages, les feuilles, ou autres matériaux qui empêchent l’air de circuler. Nettoyez-le bien ensuite à l’aide d’un produit spécialement prévu à cet effet.

Toujours couvrir le bassin

Pour pouvoir utiliser la piscine même lorsqu’il fait très froid, n’oubliez jamais de la couvrir après chaque baignade. De préférence, servez-vous d’une bâche quatre saisons, car non seulement elle est beaucoup plus solide et étanche, mais elle convient à toutes les conditions météorologiques.

Remplacer les pièces défectueuses

Après avoir vérifié l’état de chacune des composantes de la pompe à chaleur, remplacez les pièces défectueuses qui ne peuvent plus être réparées. Il s’agit entre autres du thermostat, du compresseur, de l’échangeur de chaleur… Pour faire le diagnostic, faites appel à un professionnel, car lui seul dispose des compétences techniques nécessaires à cet effet.

Remplacer la pompe à chaleur par une neuve

En général, toutes les composantes de la pompe à chaleur peuvent être, soit réparées, soit remplacées. Vous n’avez pas alors besoin de changer l’appareil sauf lorsque celle-ci n’est pas compatible avec votre piscine.

Prévenir la panne

Pour éviter que la pompe à chaleur piscine ne chauffe pas, il faut :

S’assurer que la puissance électrique soit suffisante et sécurisée

Pour fonctionner normalement, la pompe à chaleur a besoin de s’alimenter suffisamment en courant électrique. De préférence, il est donc nécessaire de brancher l’appareil à un régulateur de tension. Cet outil permet d’avoir du courant électrique continu et sans variation. Il faut également installer un coffret électrique avec disjoncteur différentiel pour prévenir les cas de court-circuit.

Nettoyer régulièrement la piscine

Le nettoyage du fond, des parois et de la ligne d’eau permet d’avoir en permanence une eau de baignade saine et propre. De cette manière, les conduites d’air et d’eau à l’intérieur de la pompe à chaleur ne risquent pas d’être obstruées. Par ailleurs, une eau bien claire se réchauffe beaucoup plus vite.

Bien choisir le modèle à acheter

Lors de l’achat d’une pompe à chaleur, vous devez vous assurer qu’elle soit compatible à la taille de votre piscine et qu’elle s’adapte au climat dans votre région.
D’abord, cherchez dans les caractéristiques techniques du modèle les dimensions du bassin compatibles avec l’appareil.
Ensuite, vérifiez si la plage de fonctionnement de la pompe est adaptée à la variation de la température de l’air ambiant. De préférence, privilégiez un modèle qui peut fonctionner à la fois sous une très basse température de moins de 0 °C et une forte chaleur allant jusqu’à 40 °C environ. Par exemple, la pompe à chaleur piscine Poolex Silverline full Inverter (Réf : FIC00219143130) dispose d’une plage de fonctionnement de -7 °C à 43 °C.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • La pompe à chaleur est l’accessoire le plus utilisé, en France, pour chauffer une piscine. Cela s’explique notamment par les performances thermiques et énergétiques du dispositif. Toutefois, choisir le bon appareil de chauffage n’est pas si simple. En effet, il existe deux variétés de pompes à chaleur pour piscine, les modèles horizontaux et verticaux. Chacun possède ses propres avantages et inconvénients, que nous vous présentons dans ce guide.

  • La vanne de by-pass est un élément indispensable au bon fonctionnement d’une pompe à chaleur. Ce dispositif permet de réguler le flux d’eau qui circule dans le circuit de chauffage. Il améliore ainsi l’efficacité de la pompe à chaleur et optimise le temps de chauffe de la piscine. La vanne de by-pass joue également un rôle non-négligeable durant les opérations de maintenance des équipements de la piscine.

  • La pompe à chaleur est l’appareil le plus utilisé afin de chauffer une piscine privée. Cet appareil de chauffage permet de profiter de moments de baignade, sans dépendre des caprices de la météo. Toutefois, il est courant de se demander quand mettre sa pompe à chaleur en marche ? Ce dispositif doit-il fonctionner en permanence ou bien à des horaires précis ? Voici quelques éléments de réponse.

  • Que ce soit en début de saison ou en été, la pompe à chaleur est très sollicitée. En effet, il n’y a rien de plus agréable qu’une eau à bonne température pour profiter des joies de la baignade. Toutefois, si cet appareil rend bien des services, il n’est pas à l’abri des pannes. Nous vous proposons ainsi de découvrir comment détecter les pannes les plus courantes que peut rencontrer une pompe à chaleur de piscine, et surtout, les solutions possibles pour y remédier.

  • En installant un système de chauffage sur votre piscine, vous pouvez profiter plus longuement de votre espace de baignade sans dépendre des caprices du soleil. Cependant, il est courant de se demander quel système de chauffage utiliser, et surtout combien de temps faut-il pour chauffer sa piscine ? Nous vous proposons ainsi un petit guide pour vous aider à estimer le temps nécessaire pour atteindre une température de baignade idéale.

  • Lors de l’achat d’une pompe à chaleur pour piscine, il est courant de se demander quelle est la meilleure marque. Après tout, certaines enseignes possèdent une meilleure maîtrise des nouvelles technologies et proposent des produits innovants et faciles d’utilisation. Afin de vous aider dans votre recherche, nous vous proposons de découvrir notre top 4 des meilleures marques de pompe à chaleur pour piscine.