Comment hiverner une pompe à chaleur pour piscine ?

Comment hiverner une pompe à chaleur pour piscine ?

La saison des baignades arrivant à son terme, il est grand temps de préparer sa piscine, ainsi que sa pompe à chaleur, pour l’hivernage. Cette procédure est indispensable pour prolonger la durée de vie de son équipement, et préserver ses performances. Mais à quoi cela sert d’hiverner sa pompe à chaleur ? Et surtout, comment procéder ? Retrouvez dans ce guide nos conseils pour effectuer au mieux l’entretien hivernal de votre équipement de chauffage. 

En quoi consiste l’hivernage d’une pompe à chaleur pour piscine ?

L’hivernage d’une pompe à chaleur pour piscine consiste à retirer toute l’eau qui a circulé dans les canalisations ainsi que dans l’échangeur de chaleur.

Pourquoi hiverner sa pompe à chaleur ?

L’hivernage d’une pompe à chaleur pour piscine a pour objectif de mettre à sec tous ses tuyaux. Pour y parvenir, il faut la vidanger afin d’éliminer les eaux résiduelles. Cette précaution est particulièrement importante, si vous vivez dans une région sensible au gel.
En effet, en hiver, les eaux stagnantes peuvent se mettre à geler. L’eau se met alors à se dilater, ce qui peut occasionner une explosion de la tuyauterie ou de la cuve. Cela peut alors occasionner des dommages, parfois irréversibles.
L’hivernage semble ainsi concerner uniquement les pompes à chaleur installées dans des régions froides. Il est vrai que si les températures hivernales ne descendent jamais sous les 10 °C, les risques de gel sont quasiment nuls.
Si les températures hivernales de votre région ne passent jamais sous les 10 °C, vous n’avez donc pas de raisons particulières d’hiverner votre pompe à chaleur. Vous devez néanmoins savoir que la présence d’eau résiduelle dans les tuyaux favorise le développement de moisissures. Ces derniers seront renvoyés dans le bassin, lors de la remise en service de votre piscine.

Quand procéder à l’hivernage ?

L’hivernage de la pompe à chaleur peut se faire en même temps que l’hivernage de votre piscine. Cette opération peut être effectuée dès que la saison des baignades arrive à son terme. Cela va dépendre du climat de votre région, ainsi que des spécificités de l’année.
L’hivernage d’une piscine doit se faire en automne, bien avant que l’hiver ne s’installe. Auparavant, les propriétaires de piscine privée préparaient leur espace de baignade pour le passage de l’hiver au mois d’octobre. Cependant, la pompe à chaleur permet d’étendre la période d’utilisation de la piscine.
De nos jours, il est assez courant d’hiverner sa piscine, et sa pompe à chaleur, aux environs du mois de novembre, voire de décembre. En général, l’hivernage de la piscine peut commencer lorsque la température de l’eau reste sous la barre des 12 °C pendant plusieurs jours.

Un cas particulier

Il est possible, dans certains cas, qu’il ne soit pas nécessaire d’hiverner une pompe à chaleur pour piscine. Cela est notamment le cas lorsque votre espace de baignade est sous un abri, et que vous souhaitez l’utiliser tout au long de l’année.
Cependant, cela ne s’avère possible que si vous vivez dans une région où les gelées se font rares, ou bien, si votre pompe à chaleur est dotée d’un antigel lui permettant de fonctionner même si la température ambiante est négative. Cela est notamment le cas de la pompe à chaleur Poolex Silverline Full Inverter (réf : FIC00219143130) qui peut fonctionner jusqu’à -7°C.
Dans ce cas, vous devrez faire fonctionner votre pompe à chaleur, et votre filtre en continu. Cela permet d’éviter que l’eau qui se trouve dans les canalisations ne gèle. Vous devez ainsi faire en sorte de régler correctement votre filtration.

Comment hiverner une pompe à chaleur pour piscine ?

L’hivernage d’une pompe à chaleur pour piscine est une opération relativement simple à réaliser. Cela ne demande aucune compétence particulière. Vous pouvez ainsi l’effectuer sans difficulté à condition de vous y prendre correctement.

Les étapes à suivre

Comme lors de toute opération de maintenance, vous devez commencer par mettre votre pompe à chaleur hors-tension afin de débuter la vidange dans de bonnes conditions. Pensez également à arrêter votre filtration avant de commencer l’opération d’hivernage.
Pour commencer, vous devez vous rendre au niveau de votre by-pass. Une fois sur place, ouvrez la vanne de by-pass. Cependant, vous devez fermer les vannes d’entrée et de sortie d’eau. Cela permet d’isoler les canalisations de votre appareil de chauffage.
Une fois le by-pass correctement configuré, dévissez les raccords d’entrée et de sortie d’eau de votre pompe à chaleur. Cela permet de chasser l’air et de laisser l’eau résiduelle s’écouler librement. Vous pouvez incliner votre appareil de chauffage afin d’en faciliter l’écoulement.
Une fois que toutes les eaux stagnantes ont été retirées du système, vous pouvez revisser les raccords de votre pompe à chaleur pour piscine. Cela permet d’éviter tout risque d’intrusion de corps étranger dans l’appareil durant la saison hivernale.

La housse d’hivernage

Vous pouvez couvrir votre pompe à chaleur avec une housse d’hivernage, durant la saison froide. L’utilisation de cet accessoire présente d’ailleurs certains avantages, qui méritent d’être pris en compte.
La housse pour pompe à chaleur offre une excellente protection contre les agressions extérieures et les intempéries. Une fois couvert, votre dispositif de chauffage sera à l’abri du vent, de l’eau, de la neige et des poussières.
La housse d’hivernage possède également une texture respirante. Cela permet d’évacuer l’humidité et de prévenir les risques de condensation. Cette précaution permet ainsi d’éviter que de la moisissure ou de la corrosion ne vienne abîmer votre pompe à chaleur pour piscine.
Enfin, les housses d’hivernage sont des accessoires décoratifs. Elles sont très discrètes et ont le plus souvent une couleur très sobre. La pompe à chaleur s’intègre mieux dans le paysage durant la saison froide.
Toutefois, il faut savoir que si les housses d’hivernage doivent être parfaitement étanches, elles ne doivent pas être à 100% hermétiques. L’air doit pouvoir circuler pour prévenir les risques de condensation.
Il est à noter que ces dispositifs de protection se montrent inefficaces contre les chocs, que ce soient des chocs dû à des chutes de branchage ou que ces derniers soient provoqués par un véhicule ou des enfants.

Comment remettre en route sa pompe à chaleur pour piscine ?

Une fois que la saison hivernale arrive à son terme, il est temps de remettre en route sa pompe à chaleur pour piscine. Vous pourrez ainsi utiliser plus tôt votre espace de baignade, et profiter des joies de l’eau dès le printemps.

Anticiper la remise en service

La remise en service d’une pompe à chaleur pour piscine peut se faire dès que les conditions climatiques le permettent. En général, dès que la température de l’air ne passe plus en dessous de la barre des 10 °C, il est possible de démarrer son chauffage.
Il faut toutefois savoir qu’une pompe à chaleur réchauffe lentement une piscine. L’eau va gagner en moyenne entre 1 et 3 °C par jour. Il faut ainsi plusieurs jours pour atteindre la température de consigne. Évitez de remettre votre appareil de chauffage en route au dernier moment, si vous souhaitez vous baigner dans une eau suffisamment chaude.
Afin que la pompe à chaleur chauffe efficacement une piscine, elle doit fonctionner en permanence en début de saison. Comme elle est assujettie à la filtration de la piscine, vous devez également régler votre filtration pour qu’elle se mette en marche en continue.

La procédure à suivre

Avant toute chose, vous devez contrôler les différents raccords de votre appareil de chauffage. Vous devez notamment les serrer correctement pour éviter les fuites d’eau. Durant cette étape, vous pouvez également vérifier qu’ils ne présentent pas de défaillance particulière.
Une fois que vous avez fini ces contrôles, penchez-vous sur les vannes de votre by-pass. Vous devez notamment ouvrir pleinement les vannes d’entrée et de sortie d’eau, tandis que la vanne de by-pass doit être ouverte à moitié.
Enfin, vous pouvez relancer l’alimentation électrique, afin de mettre votre pompe à chaleur et votre filtration en marche. N’oubliez pas de mettre la filtration en mode manuel, pour qu’elle fonctionne en permanence. Vous pouvez également en profiter pour régler le programmateur de votre pompe à chaleur, et ainsi déterminer la température de baignade à atteindre.

Contrôler la pression de l’eau

Les pompes à chaleur pour piscine sont généralement équipées d’un manomètre. Ce dernier indique à l’utilisateur si le débit de l’eau qui circule au sein de l’appareil est suffisant ou si des réglages doivent être effectués pour optimiser son utilisation.
En effet, il faut savoir que si le débit d’eau qui circule dans l’appareil est trop important, il n’a pas le temps de la chauffer correctement. La montée en température sera ainsi plus lente. Dans le cas contraire, cela va provoquer une montée excessive en température au sein de la pompe à chaleur. Cette situation peut provoquer une surchauffe de l’appareil.
Les vannes du by-pass permettent de réguler la pression de l’eau qui circule au sein de la pompe à chaleur. En ouvrant la vanne de by-pass, vous réduisez la quantité d’eau qui circule au sein de votre appareil de chauffage. Si le débit est trop faible, vous pouvez refermer légèrement la vanne de by-pass.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • La pompe à chaleur d’une piscine est un dispositif délicat qui demande un entretien régulier. Il est d’ailleurs important de le préparer à affronter la saison hivernale. Cela passe le plus souvent par une vidange de l’appareil de chauffage. Découvrez dans ce guide tout ce qu’il faut savoir afin de vidanger une pompe à chaleur de piscine.

  • Voir du givre se former sur une pompe à chaleur de piscine peut sembler inquiétant. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un phénomène bénin, qui n’aura aucun impact sur ses performances. Toutefois, si la présence de glace persiste, cela peut provoquer un dysfonctionnement de votre appareil de chauffage. Découvrez dans ce guide pourquoi du givre se forme sur votre pompe à chaleur de piscine, et surtout, quelles sont les solutions pour lutter contre ce phénomène.

  • La pompe à chaleur est un équipement de chauffage très connu par les amateurs de piscines privées. Or, saviez-vous que cet appareil utilise un échangeur thermique pour chauffer votre espace de nage ? Dans ce guide, nous vous proposons de découvrir cet accessoire méconnu, mais qui n’en est pas moins utile : l’échangeur d’une pompe à chaleur de piscine.

  • Avoir un appareil de chauffage, comme une pompe à chaleur, permet de gagner en confort dans la piscine. Cependant, ce dispositif va inévitablement avoir un impact sur votre facture d’électricité. Il est donc naturel de se demander quelle est la consommation d’une PAC de piscine. Découvrez dans ce guide comment estimer la consommation électrique de votre équipement de chauffage, ainsi que divers conseils pour optimiser ses performances.

  • Avoir une piscine chauffée est une aubaine. L’eau y est plus agréable. Mais surtout, il est possible de profiter plus longtemps de son espace de baignade. Néanmoins, il faut garder en tête que cela a un coût, que ce soit à l’achat ou à l’exploitation de l’équipement de chauffage. La question se pose alors, quel est le prix du chauffage d’une piscine ? Découvrez dans ce guide quelques éléments de réponse qui vont vous aider à choisir le meilleur appareil pour chauffer votre espace de baignade.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de personnes. Mais les équipements de chauffage coûtent chers, que ce soit à l’achat ou à exploiter. Il existe pourtant des solutions pour chauffer gratuitement sa piscine. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour élever la température de votre espace de baignade, sans vous ruiner.