Comment réduire la consommation électrique d’une piscine ?

Comment réduire la consommation électrique d’une piscine ?

Une piscine nécessite de l’électricité pour assurer son bon fonctionnement. Et si certains équipements et accessoires ne consomment qu’une petite quantité d’énergie électrique. D’autres, en revanche, peuvent être très énergivores. Pour éviter de payer une facture élevée, il est possible de réduire la consommation électrique de votre piscine. Pour y parvenir, il suffit d’adopter de nouvelles habitudes par rapport à son utilisation et à son entretien. Vous pouvez aussi acheter des équipements plus économes en énergie électrique. 

Les facteurs qui influent sur la consommation électrique d’une piscine

Pour parvenir à réduire la consommation électrique d’une piscine, il faut comprendre les différents facteurs qui influent sur celle-ci.

La dimension du bassin

Plus une piscine est de grande taille, plus elle requiert une pompe de filtration puissante pour pouvoir assurer la purification de l’eau de baignade. Puis, le nettoyage du fonds, des parois, et de la ligne d’eau nécessite aussi le recours à un robot nettoyeur électrique puissant. Pareillement, si vous voulez faire monter la température de l’eau d’un grand bassin, il vous faudra un appareil de chauffage doté d’une grande puissance.

Le climat

Si vous habitez dans une région avec des étés frais, votre piscine consomme plus d’électricité. En effet, vous aurez besoin de mettre en marche pendant plus longtemps votre appareil de chauffage.

L’emplacement du bassin

Lorsqu’une piscine est installée à l’extérieur, elle est plus sujette aux pollutions extérieures telles que la poussière, les insectes, ou les feuilles mortes. Il vous faudra ainsi augmenter la fréquence de nettoyage du bassin ainsi que de la filtration de l’eau.
Par ailleurs, avec les variations fréquentes de température de l’eau, il vous est peut-être nécessaire de laisser brancher en permanence votre dispositif de chauffage. Ainsi, dès que l’intérieur du bassin se refroidit, ce dernier s'enclenche aussitôt.

Le matériau de fabrication

Les bassins carrelés ou en béton se refroidissent beaucoup plus rapidement. Leur besoin de chauffage est alors plus élevé. En outre, ces types de parois sont très glissants. Leur nettoyage requiert ainsi l’intervention d’un robot plus puissant capable d’escalader dessus.

Le nombre et le type d’accessoire électrique

Outre le chauffage et la filtration de l’eau, vous pourrez également avoir besoin d’autres accessoires électriques pour équiper votre piscine. Pour assurer l’éclairage, par exemple, vous pouvez utiliser des projecteurs LED. Bien que ceux-ci ne consomment que très peu d’énergie électrique, ils contribuent néanmoins à augmenter votre facture d’électricité. À part cela, les rideaux de piscine à enroulement automatique peuvent aussi augmenter la consommation électrique de votre piscine.

Les appareils utilisés

Enfin, sachez que la consommation électrique de votre piscine dépend aussi des appareils que vous utilisez. Par exemple, pour chauffer l’eau de votre piscine, une pompe à chaleur est moins énergivore comparée à un réchauffeur électrique. Et pour nettoyer votre piscine, un robot hydraulique consomme moins d’électricité qu’un robot nettoyeur électrique.

Quelle est la consommation électrique d’une piscine ?

Il est possible d’estimer la consommation électrique d’une piscine pour ensuite essayer de la réduire.

Consommation moyenne annuelle

Pour connaître la consommation électrique d’une piscine, il faut prendre en compte la durée d’utilisation de chaque équipement et accessoire électrique, ainsi que la taille du bassin.
En moyenne le système de filtration d’une piscine fonctionne pendant environ 15 heures par jour durant les huit mois de l’année. Quant à la pompe à chaleur, elle tourne en continu pendant les cinq mois de la saison froide.
En se basant sur ces données, une piscine de 40 m3 consomme en moyenne 1695 kWh par an. Pour un grand bassin de 80 m3, en revanche, la consommation annuelle peut s’élever jusqu’à 4264 kWh.

Mode de calcul

Pour calculer la consommation électrique d’un équipement de votre piscine, il suffit de diviser par 1000 le produit entre la puissance de l’équipement électrique et sa durée d’utilisation. Exprimée en watts, la puissance de l’appareil peut être facilement consultée sur sa notice.
Quand au temps d’utilisation, vous avez le choix entre le nombre de jours, mois, ou année. Faites ensuite la conversion afin d’obtenir une valeur exprimée en heure.
En ce qui concerne la pompe de filtration, en particulier, sa puissance est le plus souvent exprimée en CV. Il faudra donc avant tout convertir celle-ci en watts. Pour cela, il vous suffit de multiplier la valeur donnée par 735. Une pompe de 0,75 CV équivaut ainsi à un équipement de 550 watts.

Coût de la consommation électrique

Le coût estimatif de la consommation en électricité de votre piscine s’obtient en faisant la somme de celui de chaque équipement et accessoire électrique. Pour le connaître, vous devez avant tout vous renseigner sur le tarif de votre fournisseur d’énergie.

Comment faire pour réduire la consommation électrique d’une piscine ?

Il est tout à fait possible de réduire la consommation électrique d’une piscine ;

Réviser le temps de filtration

Exprimé en heure, le temps de filtration d’une piscine devrait être égal à la moitié de la valeur en degré C de la température de l’eau de baignade. Étant donné que la température idéale est de 27 ou 28 °C, il est alors conseillé de ne pas faire fonctionner le système de filtration pendant plus de 14 heures par jour. Au-delà de cette durée, vous gaspillez inutilement de l’énergie. En outre, cela peut vite endommager la pompe et le filtre.

Opter pour l’hivernage passif

Lorsqu’il fait très froid, la baignade n’est plus confortable. Cela est même impossible. Dans ce cas, vous n’avez plus besoin de faire fonctionner ni le système de filtration ni le dispositif de chauffage. Sachez que même si vous les mettez en veille, ils continuent à consommer une petite quantité d’électricité. Toutefois, prenez des mesures pour lutter contre la prolifération d’algues à l’intérieur du bassin. Par exemple, couvrez-le à l’aide d’une bâche thermique parfaitement étanche.

Utiliser un système de chauffage solaire

Un réchauffeur solaire pour piscine vous permet de jouir d’une eau de baignade relaxante sans consommer de l’énergie électrique. Néanmoins, assurez-vous bien que le nombre et l’orientation des panneaux soient conformes à l’inclinaison du soleil par rapport à votre région. De même, n’oubliez pas de prendre en considération le volume de votre piscine lors de l’achat de cette solution de chauffage écologique.
Par exemple, le chauffage solaire KOKIDO DOME KEOPS (Réf : KOK-150-0005) permet de chauffer une piscine hors-sol de 10 m3. Il vous reste à faire le calcul du nombre de dômes à acheter selon le volume de votre bassin.

Chauffer votre piscine avec une pompe à chaleur

Si vous habitez dans une région avec des étés frais, un chauffage solaire pourrait ne pas être performant. Dans ce cas, orientez-vous vers une pompe à chaleur pour chauffer votre bassin à moindre coût. Ce type d’appareil est plus cher à l’achat. En revanche, il permet de réduire la consommation électrique de votre piscine. En effet, comparé à un réchauffeur électrique, il consomme très peu d’énergie électrique. Cet appareil utilise les énergies gratuites contenues dans l’air pour assurer le chauffage de votre bassin.
Optez pour une pompe à chaleur affichant un COP ou coefficient de performance élevé et qui est adapté au volume de votre bassin.

Ne pas trop chauffer votre eau de baignade

Si vous avez déjà acheté un réchauffeur électrique, un moyen de réduire la consommation électrique de votre piscine est de ne pas choisir une température de chauffe trop élevée. Un écart de température de 1 ou de 2°C peut faire beaucoup de différence.
Sinon, vous pouvez également attendre un peu que la température de l’eau augmente un peu avant de mettre en marche le réchauffeur électrique.

Toujours couvrir la piscine après utilisation

Afin de réduire la durée et la fréquence de nettoyage de votre piscine, pensez à toujours la couvrir après chaque séance de baignade. Les couvertures ont en effet pour rôle principal de lutter contre la salissure de l’eau due aux particules polluantes comme la poussière, les feuilles mortes, ou autres.
En outre, sachez que lorsque vous couvrez le bassin dans la soirée, notamment avec une bâche à bulles, sa température est préservée jusqu’au matin. Il n’est donc plus nécessaire de faire fonctionner pendant plusieurs heures votre appareil de chauffage. Ce qui va réduire la consommation électrique de votre piscine.

Bien nettoyer les filtres

Lorsque les filtres sont encrassés, la pompe fonctionne de manière intensive et requiert ainsi beaucoup plus d’énergie électrique. Si vous voulez alors réduire la consommation électrique de cet équipement, vérifiez systématiquement l’état des filtres. Nettoyez-les au moins une fois par semaine. Dans le cas où le résultat reste toujours le même après nettoyage, il vaut mieux les remplacer.

Enlever rapidement les saletés sur la surface de l’eau

Pour réduire la consommation électrique d’une piscine, réduisez le temps et la fréquence d’utilisation de votre robot de nettoyage. Pour cela, achetez une épuisette, et servez-vous-en pour enlever rapidement les saletés qui flottent à la surface de l’eau. Ne les laissez pas tomber au fond du bassin.

Changer de fournisseur d’énergie électrique

Chaque fournisseur d’énergie électrique a son propre tarif. Pour une même consommation d’énergie, le prix diffère alors d’une société à l’autre. Vérifiez alors la grille tarifaire proposée par votre fournisseur actuel et comparez-la avec celle des autres. Tournez-vous vers celui qui propose une offre plus avantageuse.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • Avoir une piscine chauffée est une aubaine. L’eau y est plus agréable. Mais surtout, il est possible de profiter plus longtemps de son espace de baignade. Néanmoins, il faut garder en tête que cela a un coût, que ce soit à l’achat ou à l’exploitation de l’équipement de chauffage. La question se pose alors, quel est le prix du chauffage d’une piscine ? Découvrez dans ce guide quelques éléments de réponse qui vont vous aider à choisir le meilleur appareil pour chauffer votre espace de baignade.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de personnes. Mais les équipements de chauffage coûtent chers, que ce soit à l’achat ou à exploiter. Il existe pourtant des solutions pour chauffer gratuitement sa piscine. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour élever la température de votre espace de baignade, sans vous ruiner.

  • Avoir une piscine extérieure chauffée en hiver est tout à fait possible. De nombreuses techniques permettent d’élever la température de l’eau, afin de pouvoir nager durant la saison hivernale. Mais pour laquelle faut-il opter ? Découvrez dans ce guide les différentes solutions pour avoir une piscine extérieure chauffée en hiver, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de particuliers, notamment pour les propriétaires de bassins hors-sol. Et pour cause, cela offre un surplus de confort au baigneur et la période d’utilisation du bassin est bien plus large. Il existe pourtant une myriade de solutions pour chauffer une piscine hors-sol. Nous vous proposons de découvrir dans ce guide les différentes solutions de chauffage pour les bassins de nage hors-sol, ainsi que des conseils pour choisir le meilleur dispositif.

  • Chauffer une piscine offre de nombreux avantages. Cela va étendre la période d’utilisation du bassin. Les moins frileux peuvent ainsi nager, même en hiver. Une eau chaude est aussi plus agréable pour les baigneurs. Mais comment chauffer sa piscine ? Il existe pour cela différentes solutions, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients.

  • Nager en hiver c’est envisageable. Pour cela, il suffit de chauffer sa piscine. Il existe d’ailleurs plusieurs solutions pour avoir une eau à 28 °C et ainsi profiter des joies de l’eau tout au long de l’année. Découvrez dans ce guide quelles sont les différentes techniques de chauffage en hiver, ainsi que leurs avantages et inconvénients.