Comment choisir le meilleur échangeur thermique pour piscine ?

Comment choisir le meilleur échangeur thermique pour piscine ?

Envie de vous baigner dans un bassin à 26 ou 27 °C en permanence ? Différentes solutions existent pour chauffer votre piscine. Parmi celles-ci, vous avez l’échangeur thermique pour piscine. Le marché en propose plusieurs modèles. Choisir le meilleur échangeur thermique permet d’augmenter votre plaisir de baignade et de profiter beaucoup plus longtemps de votre piscine. 

Qu’est-ce qu’un échangeur thermique pour piscine ?

Pour trouver le meilleur échangeur thermique pour votre piscine, il est nécessaire de comprendre au préalable le bon fonctionnement de cet appareil. On peut également l’appeler échangeur de chaleur et il s’agit d’un système de chauffage qui est de type eau/eau. Pour pouvoir chauffer votre eau de piscine, il se connecte au système de production d’eau chaude sanitaire de votre habitation. Il se sert alors de la chaleur fournie par celui-ci pour chauffer l’eau de votre bassin.
Pour remplir ses fonctions, un échangeur thermique pour piscine est équipé de deux circuits de filtration d’eau. Le circuit primaire est issu du chauffage central de votre maison. Et l’eau du bassin passe dans le circuit secondaire pour qu’elle soit chauffée. Ces deux circuits de filtration sont entièrement distincts.

Un échangeur thermique pour quel type de piscine ?

Un échangeur thermique va se servir de l’eau chaude de votre maison pour faire monter la température de votre eau de piscine. Ainsi, puisque votre système de chauffage sera beaucoup sollicité, il doit être suffisamment performant surtout si vous avez une grande piscine.
Il est possible d’installer l’échangeur sur une habitation utilisant une chaudière au fioul, au gaz, voire au bois. Cet appareil est aussi compatible avec un système de chauffage par géothermie ainsi qu’un chauffage solaire. Mais les chaudières offrent le meilleur résultat. En effet, ces appareils permettent une montée très rapide de la température de l’eau. Ils peuvent envoyer dans l’échangeur une eau chauffée jusqu’à 90 °C. L’échange de chaleur entre les deux circuits de filtration se fait lorsque l’eau passe dans l’échangeur.
Que vous ayez une piscine enterrée, semi-enterrée ou hors-sol, vous pouvez l’équiper d’un échangeur thermique, tant que vous disposez d’un local technique compatible. L’échangeur thermique de piscine est également compatible avec une piscine intérieure. Toutefois, dans ce cas, le système de chauffage de la maison est beaucoup plus sollicité surtout si vous chauffez en même temps votre piscine et votre maison.
Pour installer le meilleur échangeur de piscine que vous avez trouvé sur le marché, il suffit de le connecter sur votre tuyauterie. Il se place avant l’appareil de traitement de l’eau si votre piscine en est équipée, et après le filtre. Afin de faciliter son entretien, il est recommandé de le monter en dérivation. Sinon, vous pouvez aussi mettre en place un by-pass sur le circuit de filtration secondaire.

Trouver le meilleur échangeur thermique, une bonne solution de chauffage de votre piscine ?

L’efficacité de ce système de chauffage dépend de plusieurs facteurs. D’abord, il vous faut un appareil de qualité. Vous avez donc intérêt à trouver le meilleur échangeur thermique adapté à votre bassin. Celui-ci doit être performant. Bien entendu, l’échangeur doit être adapté aux caractéristiques de votre bassin.
Puis, le résultat dépend aussi de la distance entre l’échangeur thermique, le système de chauffage central de la maison ainsi que le bassin. Il y aura une perte de chaleur importante si votre local technique est très éloigné de votre système de production d’eau chaude sanitaire. L’idéal est ainsi qu’ils se trouvent dans les deux tous près. Mais, si ce n’est pas possible, une option est de calorifuger vos tuyaux afin de limiter les pertes thermiques.
Il faut également savoir que si le système de chauffage de votre habitation n’est pas suffisamment performant, vous devez utiliser une quantité d’énergie plus importante afin d’obtenir le résultat souhaité.

Comment choisir le meilleur échangeur thermique ?

Un échangeur à tubes ou à plaques ?

Sur le marché, vous trouverez deux types d’échangeur thermique à savoir les modèles à tubes et ceux à plaques. Un échangeur à tubes est conseillé si votre habitation est équipée d’une chaudière. Dans ce cas, les deux circuits sont chacun dotés d’un tube. Comparé à un modèle à plaque, ce type d’échangeur thermique pour piscine est moins encombrant.
Par contre, votre habitat est équipé d’une pompe à chaleur, le meilleur moyen de chauffer votre piscine est, dans ce cas, un échangeur thermique à plaques. Ces dernières offrent une surface de chauffage plus grande. Ainsi, elles peuvent compenser efficacement la faible température de l’eau qui circule dans le circuit de filtration de la piscine.

Un échangeur thermique fait en inox ou en titane ?

Pour choisir le meilleur échangeur thermique, vous devez également tenir compte de la solution de désinfection choisie pour votre eau de piscine. Si vous optez pour un traitement par électrolyse, alors, vous devez choisir un appareil qui résiste bien au sel afin d’éviter la corrosion de l’échangeur. Dans ce cas, le meilleur échangeur thermique est celui fait en titane. Le sel n’a aucun effet sur ce u matériau.
Vous trouverez sur le marché des échangeurs thermiques pour piscine qui sont faits en inox. Ils ne sont pas très recommandés si vous utilisez du chlore pour désinfecter votre eau de baignade. En effet, ce matériau pourrait se dégrader en raison des attaques acides du désinfectant.

La puissance de l’échangeur thermique de piscine

Les échangeurs thermiques de piscine peuvent présenter un écart de prix important en fonction de leur puissance. D’ailleurs, c’est un des critères les plus importants à considérer pour trouver le meilleur échangeur thermique de piscine. En effet, en dépend la vitesse de chauffage de l’eau de la piscine. Mais, outre la puissance de l’échangeur, le temps de chauffe de l’eau dépend aussi du volume du bassin à chauffer ainsi que de la température initiale de l’eau. En général, un échangeur thermique devrait faire monter la température de l’eau de 10°C en 2 jours.
Pour un bassin de 50 m3 maximum, une puissance de 20 kW est recommandée. Si vous avez un bassin plus grand allant jusqu’à 100 m3, optez pour un échangeur thermique doté d’une puissance de 40 kW. Et pour chauffer un volume d’eau de 200 m3 maximum, il vous faut un appareil plus puissant de 70 kW.
Si vous souhaitez écourter le temps de chauffage de l’eau, vous pouvez utiliser la formule suivante pour calculer la puissance nécessaire. Volume d’eau en m3 X Delta T/T x 1,4. T désigne la durée souhaitée pour atteindre la température choisie. Et Delta T indique la différence entre la température à atteindre et la température initiale de l’eau de la piscine. Toutefois, il est conseillé de ne pas surdimensionner l’échangeur. Car cela augmente son coût de fonctionnement.

Quel est le meilleur échangeur thermique de piscine ?

En fonction de vos exigences et des caractéristiques de votre bassin, trouvez le meilleur échangeur thermique pour chauffer votre piscine parmi les propositions suivantes :

L’échangeur thermique pour piscine Hi-Flow Titanium 40 kW

Il s’agit d’un échangeur spiralé fabriqué en titane. Si vous avez une installation avec un risque de corrosion élevé, c’est le meilleur échangeur thermique pour piscine proposé sur le marché. Il est parfaitement adapté à une piscine dotée d’un chlorinateur ou d’un électrolyseur. Il supporte sans souci l’eau salée.
Cet appareil est conçu pour un bassin ayant un volume allant jusqu’à 300 m3. Mais il se décline dans de puissantes différentes, de 13 à 75 kW. Il requiert un débit d’eau de 5 bars pour le circuit secondaire et de 30 bars pour le circuit primaire.

L’échangeur de chaleur Pahlen Hi Flow 13 kW

Cet échangeur thermique pour piscine est fait en acier inoxydable. Il est parfait si vous ne traitez pas l'eau de votre piscine au chlore. Il est livré avec des fixations adaptables qui sont également faites en acier inoxydable afin de faciliter son installation.
Pour fonctionner, la pression maximale de l’eau de la piscine doit être de 8 bars et celle de l’eau chaude de votre habitation de 30 bars. Vous pouvez utiliser cet échangeur de chaleur si votre piscine a un volume allant jusqu’à 300 m3. Mais, il est disponible dans 2 autres puissances à savoir 28 et 78 kW si vous disposez d’un bassin plus grand ou encore si vous souhaitez écourter le temps de chauffage de l’eau.

Echangeur thermique Vulcan titanium Elecro

Le Vulcan Titanium de la marque Elecro figure aussi parmi les meilleurs échangeurs thermiques commercialisés sur le marché. Il s’agit d’un échangeur de chaleur à tubes en titane qui est compatible avec un traitement par électrolyse de l’eau.
Cet appareil se connecte sur la filtration de votre piscine pour la chauffer à partir de l’eau chaude sanitaire produite par votre pompe à chaleur, votre chaudière, votre chauffage solaire ou par géothermie.
Cet échangeur thermique est disponible dans une gamme de puissances variées, à choisir en fonction du volume de votre bassin. Par exemple, le Vulcan Titanium 70 nu (Réf : V-HE-70T) est conçu pour chauffer une piscine enterrée ou hors-sol d’un volume de 200 m3 maximum.
Il nécessite une pression d’eau de 2,4 m3/h pour le circuit de l’eau chaude de votre habitation, et de 17 m3/h pour celui de la piscine.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • Avoir une piscine chauffée est une aubaine. L’eau y est plus agréable. Mais surtout, il est possible de profiter plus longtemps de son espace de baignade. Néanmoins, il faut garder en tête que cela a un coût, que ce soit à l’achat ou à l’exploitation de l’équipement de chauffage. La question se pose alors, quel est le prix du chauffage d’une piscine ? Découvrez dans ce guide quelques éléments de réponse qui vont vous aider à choisir le meilleur appareil pour chauffer votre espace de baignade.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de personnes. Mais les équipements de chauffage coûtent chers, que ce soit à l’achat ou à exploiter. Il existe pourtant des solutions pour chauffer gratuitement sa piscine. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour élever la température de votre espace de baignade, sans vous ruiner.

  • Avoir une piscine extérieure chauffée en hiver est tout à fait possible. De nombreuses techniques permettent d’élever la température de l’eau, afin de pouvoir nager durant la saison hivernale. Mais pour laquelle faut-il opter ? Découvrez dans ce guide les différentes solutions pour avoir une piscine extérieure chauffée en hiver, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de particuliers, notamment pour les propriétaires de bassins hors-sol. Et pour cause, cela offre un surplus de confort au baigneur et la période d’utilisation du bassin est bien plus large. Il existe pourtant une myriade de solutions pour chauffer une piscine hors-sol. Nous vous proposons de découvrir dans ce guide les différentes solutions de chauffage pour les bassins de nage hors-sol, ainsi que des conseils pour choisir le meilleur dispositif.

  • Chauffer une piscine offre de nombreux avantages. Cela va étendre la période d’utilisation du bassin. Les moins frileux peuvent ainsi nager, même en hiver. Une eau chaude est aussi plus agréable pour les baigneurs. Mais comment chauffer sa piscine ? Il existe pour cela différentes solutions, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients.

  • Nager en hiver c’est envisageable. Pour cela, il suffit de chauffer sa piscine. Il existe d’ailleurs plusieurs solutions pour avoir une eau à 28 °C et ainsi profiter des joies de l’eau tout au long de l’année. Découvrez dans ce guide quelles sont les différentes techniques de chauffage en hiver, ainsi que leurs avantages et inconvénients.