Comment utiliser une pompe à chaleur pour piscine pour avoir la température idéale ?

Comment utiliser une pompe à chaleur pour piscine pour avoir la température idéale ?

La pompe à chaleur est un appareil électrique qui permet de chauffer l’eau de votre piscine à la température idéale. Vous pourrez ainsi vous baigner confortablement à l’intérieur du bassin, peu importe les conditions météorologiques. Il n’est plus nécessaire d’attendre à ce que le soleil apparaisse et chauffe votre bassin. Néanmoins, vous devez savoir bien utiliser votre pompe à chaleur pour piscine pour en être pleinement satisfait. D’ailleurs, une mauvaise manipulation de votre part peut endommager l’appareil. 

Pompe à chaleur pour piscine : quelle est la température idéale à choisir ?

Avant la mise en marche de votre pompe à chaleur pour piscine, vous devez choisir la température de l’eau que vous jugez idéale à atteindre.

La température idéale pour les baigneurs

En dessous de 18 °C, l’eau de piscine ne procure aucun confort de baignade. Un simple contact de votre corps avec celle-ci peut même vous faire renoncer à l’idée de vous baigner. D’ailleurs, sachez que le fait de vous mettre en contact avec de l’eau à 15 °C voire moins peut provoquer de l’hypothermie ainsi que des soucis sanitaires.
La baignade est confortable à partir de 23 °C jusqu’à 26 °C. Cette dernière est la température idéale recommandée et à choisir sur votre pompe à chaleur si vous voulez nager ou faire du sport aquatique dans votre piscine.
En revanche, si vous désirez tout simplement vous relaxer, réglez votre pompe à chaleur pour piscine à 28 °C, c’est la température idéale pour la baignade. Vous verrez que vous serez agréablement à l’aise à l’intérieur de votre bassin. Quoi qu’il en soit, il est déconseillé de choisir une température au-dessus de 29 °C.

La température idéale pour le liner d’une piscine

Si vous avez une piscine à liner, il est important de paramétrer votre pompe à chaleur à la température idéale pour ne pas l’endommager. À cet effet, sachez que la température à choisir ne doit pas dépasser les 30 °C.
Une eau trop chaude risque de ramollir le revêtement et de l’élargir. À la longue, celui-ci ne pourra même plus pouvoir assurer son rôle dans la protection de la structure du bassin. Une fois refroidi, il va se décoller et laisser ainsi la paroi subir la forte pression de l’eau.
Par ailleurs, la formation de plis et le détachement du liner nuisent à l’esthétique du bassin.

La température idéale pour le traitement de l’eau d’une piscine

Lorsque l’eau de votre piscine est chauffée à plus de 28 °C, le bassin devient alors un terrain favorable à la prolifération d’algues et de bactéries. Or, à cette température, l’efficacité d’un produit désinfectant comme le chlore est réduite à 20 % voire plus. Seul le traitement anti-UV s’adapte à une telle condition.
En outre, le pH de l’eau va augmenter. Ce qui favorise le dépôt de calcaire. Ce dernier est pourtant néfaste pour la peau et les yeux. Pour optimiser l’action du chlore, la température idéale à choisir sur votre pompe à chaleur pour piscine est de 24 °C. Mais, cela peut descendre jusqu’à 18 °C.
Si pour profiter d’une eau de baignade confortable, vous avez besoin de chauffer l’eau de votre bassin au-dessus de 28 °C, il est conseillé d’ajouter du stabilisant dans l’eau. Ce produit va protéger et prolonger l’action du chlore. Vous devez toutefois faire attention au dosage. En effet, en cas de sur-stabilisation, la qualité de votre eau de piscine va se dégrader. Elle va devenir verte.

Comment la pompe à chaleur parvient-elle à chauffer l’eau d’une piscine à la température idéale ?

La pompe à chaleur pour piscine est de type air/eau. Ce qui veut dire que pour atteindre la température idéale choisie, la pompe à chaleur capte dans un premier temps l’énergie calorifique dans l’atmosphère et la transmet ensuite à l’eau de votre piscine.
Plus concrètement, elle est équipée d’un évaporateur qui absorbe d’abord l’énergie contenue dans l’air ambiant. Celle-ci est ensuite mélangée avec le fluide frigorigène à basse température dans la pompe à chaleur afin de produire de la vapeur.
Puis, le compresseur électrique entre en scène. Il aspire le mélange de gaz nouvellement formé pour le compresser à haute pression, et pour produire une chaleur à plus de 70 °C de température. C’est celle-ci qui permet à l’échangeur de faire monter la température de l’eau lors de son passage dans l’appareil.
Plus l’échange de chaleur se poursuit, plus le gaz chauffant refroidit, tout en continuant son trajet jusqu’au détendeur. Lorsqu’il en ressort, il redevient un gaz réfrigérant et le cycle recommence.

Comment choisir la température idéale de l’eau de la piscine sur la pompe à chaleur ?

Pour avoir de l’eau chauffée à la température idéale de votre choix, vous avez juste à bien régler votre pompe à chaleur pour piscine. À cet effet, commencez par définir une valeur, en faisant monter ou descendre le chiffre qui s’affiche à l’écran.
Puis, laissez tourner en continu l’appareil. Une fois la température idéale atteinte, fermez la vanne centrale du by-pass afin d’augmenter le débit de circulation de l’eau. De cette manière, elle ne va pas se chauffer davantage. Procédez inversement lorsque vous sentez que la chaleur à l’intérieur du bassin diminue.

Comment préserver la température de l’eau à l’intérieur d’une piscine ?

Même si la pompe à chaleur parvient à faire chauffer l’eau de votre piscine jusqu’à la température idéale de votre choix, celle-ci est toujours susceptible de monter ou de descendre. Par exemple, si le temps est venteux, l’air ambiant autour du bassin est naturellement frais. Ce qui fera refroidir l’intérieur de votre bassin. À l’inverse, sous un temps ensoleillé, les rayons du soleil font augmenter davantage la chaleur dans une piscine.
Si vous souhaitez préserver la température de l’eau tout en limitant l’utilisation de votre pompe à chaleur, pensez à installer un abri de piscine. Ainsi, vous pouvez vous baigner confortablement dans votre bassin même lorsqu’il fait froid.
Puis, n’oubliez surtout pas de couvrir le bassin pendant la nuit et les autres moments où vous ne vous baignez pas dedans. Cela permet de maintenir aussi longtemps que possible la chaleur emmagasinée à l’intérieur du bassin. En même temps, votre eau de baignade sera maintenue propre.

Bien choisir votre pompe à chaleur pour piscine pour atteindre la température idéale

Sur le marché, vous trouverez de très nombreux modèles de pompes à chaleur pour piscine. Pour obtenir des résultats à la hauteur de vos attentes, il est crucial de choisir le bon appareil.

La configuration de votre piscine

Pour que votre pompe à chaleur puisse chauffer l’eau de votre piscine à la température idéale, elle doit être compatible avec la configuration de votre bassin. Par exemple, si vous avez une piscine hors-sol, il vous faut choisir un appareil de chauffage piscine hors-sol.
Par exemple, la pompe à chaleur HOT SPLASH Aqualux 2,4 kW (Réf : 107109) convient à un bassin jusqu’à 10 m3. Cet appareil peut chauffer votre eau de baignade entre 20° et 40 °C. À vous de choisir la température idéale que votre pompe à chaleur doit atteindre.

Les dimensions du bassin

Si vous avez un grand bassin et optez pour une pompe à chaleur destinée à une petite piscine, cet appareil ne parviendra pas à chauffer votre eau de baignade à la température idéale choisie.
Par exemple, si vous voulez opter pour un appareil de la marque Hayward, le modèle Powerline réversible 8,8 kW monophasée (Réf : 81512) peut chauffer une piscine jusqu’à 50 m3.
Si vous avez un bassin plus grand, de 70 ou de 75 m3, orientez-vous vers le Hayward POWERLINE réversible 11 kW. Mais, vous pouvez toujours choisir cet appareil même si vous avez une piscine plus petite. De cette manière, la pompe à chaleur peut chauffer l’eau de votre piscine à la température idéale en très peu de temps.

Le matériau de fabrication de l’échangeur

Si vous traitez l’eau de votre bassin par électrolyse au sel, il vous faut choisir une pompe à chaleur compatible avec ce dernier pour avoir une eau chauffée à la température de votre choix. Vous verrez cette information dans la fiche technique de l’appareil.
Seules les pompes à chaleur équipées d’un échangeur en titane peuvent supporter une eau chargée de chlore (de sel). C’est le cas de la plupart des appareils fabriqués par les grandes marques du secteur comme Ubbink, Aqualux, Hayward, etc.
Par exemple, la pompe à chaleur Ubbink COMPACT 10 HEATERMAX (Réf : 7505503) est bien dotée d’un échangeur thermique en titane. Vous pouvez l’utiliser sans souci quel que soit le produit désinfectant que vous utilisez pour traiter l’eau de votre piscine.

Les fonctionnalités de l’appareil

Il arrive qu’en été, l’eau de votre piscine devienne trop chaude à cause de la chaleur. Dans ce cas, il vous faut une pompe à chaleur qui vous permet de la refroidir jusqu’à la température idéale. Seuls les modèles réversibles sont dotés de cette capacité.
 
Dans cette catégorie, vous avez, par exemple, la pompe à chaleur Poolex NANO ACTION Réversible (Réf : PC-NAN30R). Il vous permet de régler la température de votre eau de baignade de 15 à 40 °C.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • Avoir une piscine chauffée est une aubaine. L’eau y est plus agréable. Mais surtout, il est possible de profiter plus longtemps de son espace de baignade. Néanmoins, il faut garder en tête que cela a un coût, que ce soit à l’achat ou à l’exploitation de l’équipement de chauffage. La question se pose alors, quel est le prix du chauffage d’une piscine ? Découvrez dans ce guide quelques éléments de réponse qui vont vous aider à choisir le meilleur appareil pour chauffer votre espace de baignade.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de personnes. Mais les équipements de chauffage coûtent chers, que ce soit à l’achat ou à exploiter. Il existe pourtant des solutions pour chauffer gratuitement sa piscine. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour élever la température de votre espace de baignade, sans vous ruiner.

  • Avoir une piscine extérieure chauffée en hiver est tout à fait possible. De nombreuses techniques permettent d’élever la température de l’eau, afin de pouvoir nager durant la saison hivernale. Mais pour laquelle faut-il opter ? Découvrez dans ce guide les différentes solutions pour avoir une piscine extérieure chauffée en hiver, ainsi que leurs avantages et inconvénients.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de particuliers, notamment pour les propriétaires de bassins hors-sol. Et pour cause, cela offre un surplus de confort au baigneur et la période d’utilisation du bassin est bien plus large. Il existe pourtant une myriade de solutions pour chauffer une piscine hors-sol. Nous vous proposons de découvrir dans ce guide les différentes solutions de chauffage pour les bassins de nage hors-sol, ainsi que des conseils pour choisir le meilleur dispositif.

  • Chauffer une piscine offre de nombreux avantages. Cela va étendre la période d’utilisation du bassin. Les moins frileux peuvent ainsi nager, même en hiver. Une eau chaude est aussi plus agréable pour les baigneurs. Mais comment chauffer sa piscine ? Il existe pour cela différentes solutions, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients.

  • Nager en hiver c’est envisageable. Pour cela, il suffit de chauffer sa piscine. Il existe d’ailleurs plusieurs solutions pour avoir une eau à 28 °C et ainsi profiter des joies de l’eau tout au long de l’année. Découvrez dans ce guide quelles sont les différentes techniques de chauffage en hiver, ainsi que leurs avantages et inconvénients.