Eau qui coule sous une pompe à chaleur : que faire ?

Eau qui coule sous une pompe à chaleur : que faire ?

Voir de l’eau qui s’écoule sous une pompe à chaleur de piscine est un phénomène assez courant. Cela peut même être un bon signe, puisque cela signifie que votre appareil de chauffage fonctionne correctement. Toutefois, il est aussi possible que ce phénomène soit du a une fuite d’eau. Dans ce cas, il faut intervenir au plus vite pour éviter les baisses de performance. 

Pourquoi de l’eau coule sous une pompe à chaleur de piscine ?

Il peut arriver qu’une flaque d’eau se forme sous une pompe à chaleur de piscine. Lorsque cela se produit, il est naturel de se dire que cela provient d’une fuite d’eau. Pourtant, cela peut être surprenant, mais cet écoulement d’eau peut tout à fait être naturel, et ne résulte pas systématiquement d’un dysfonctionnement de votre appareil de chauffage.
Pourquoi cela ? Pour comprendre ce phénomène, il faut se pencher sur le mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur. Il faut savoir que les pompes à chaleur puisent l’énergie calorifique présente dans l’air ambiant. Elle rejette alors un air plus frais, qui peut être chargé en humidité.
Or, lorsque la température de l’air diminue, l’humidité qu’il renferme peut condenser. Cela signifie que les vapeurs d’eau vont reprendre une forme liquide. Le condensat va alors s’écouler hors de l’appareil de chauffage, ce qui explique la formation de ces flaques d’eau sous la pompe à chaleur.
Il faut savoir que plus l’air est humide, plus la quantité de condensat produit est importante. De ce fait, il peut arriver qu’une pompe à chaleur puisse produire plusieurs litres de condensat par jour, notamment lorsque le temps est pluvieux.

Comment savoir si l’eau qui coule provient d’une fuite ?

Bien que les écoulements d’eau, sous une pompe à chaleur, puissent être tout à fait naturels, il ne faut pas systématiquement mettre de côté l’hypothèse de la fuite d’eau. De petits diagnostiques permettent par ailleurs d’infirmer ou de confirmer cette hypothèse.
En général, les fuites d’eau se situent au niveau des raccords hydrauliques. Ces dernières peuvent notamment être provoquées par des raccords mal serrés. Pour en avoir le cœur net, un simple contrôle visuel peut suffire.
Il peut également être utile de tester l’eau qui se trouve sous la pompe à chaleur. Pour y parvenir, il suffit de se servir d’une des bandelettes de test de votre piscine. S’il arrive qu’une réaction se produise au niveau des produits de traitement, cela signifie qu’il y a bien une fuite au niveau de votre appareil de chauffage. Dans le cas contraire, il est possible d’en déduire qu’il s’agit-là de condensat.

Que faire en cas d’écoulement d’eau sous une pompe à chaleur de piscine ?

La procédure à suivre pour les écoulements d’eau sous une pompe à chaleur de piscine va dépendre de la nature de la flaque.

Eau de condensation

Les pompes à chaleur peuvent être équipées d’un dispositif permettant d’évacuer l’eau de condensation. Le but étant d’éviter la formation de ces flaques d’eau sous l’appareil.
Si les condensats s’écoulent sous la pompe à chaleur, cela peut signifier que le tuyau d’évacuation est bouché. L’eau qui s’est accumulée dans l’appareil a alors dû chercher un autre chemin d’évacuation, ce qui explique la formation de la flaque.
Dans ce cas, il suffit de contrôler les canalisations et de les déboucher afin d’éviter que de l’eau ne s’écoule de nouveau de votre pompe à chaleur pour piscine.

Fuite d’eau

S’il s’avère que l’écoulement d’eau provient d’une fuite d’eau, il faut dans un premier temps en identifier la cause. Cela peut notamment être provoqué par des dysfonctionnements au niveau des raccords ou des canalisations. Dans le pire des cas, les fuites sont causées par une usure de votre appareil de chauffage.
Dans le cas où la fuite d’eau se situe au niveau des raccords d’entrée ou de sortie d’eau, il faut vérifier que ces derniers soient bien serrés. Les fuites d’eau peuvent également être provoquées par des canalisations bouchées. Quoi qu’il en soit, si la quantité d’eau qui s’écoule n’est pas trop importante, il est préférable de les colmater.
Une fuite d’eau anormale peut également provenir d’éléments défectueux dans votre pompe à chaleur. Cela peut notamment être dû à une usure de certaines pièces mécaniques comme le condenseur ou le compresseur. Dans ce cas, pour résoudre le problème, il suffit de réparer ou de remplacer la pièce défectueuse. De nombreuses enseignes proposent des pièces de rechange dans leur catalogue.
Enfin, il faut savoir que ces fuites d’eau peuvent résulter d’un hivernage qui a été mal effectué. En effet, si de l’eau stagne dans la pompe à chaleur ou dans les canalisations, elle peut gonfler à cause du gel. Cela peut créer des fissures ou faire éclater des pièces mécaniques ou des tuyaux. Il faut ainsi, dans la mesure du possible, remplacer les éléments abîmés.

Problème de fuite sur une pompe à chaleur, quid du contrat de maintenance ?

Il faut l’avouer, les pannes, comme les fuites d’eau d’une pompe à chaleur, arrivent toujours lorsque l’on s’y attend le moins. Cela peut occasionner certains gènes, notamment car l’appareil perd en performance. Sans oublier que financièrement, cela occasionne des dépenses parfois inutiles.
De plus, il est vrai qu’avec un peu de compétence en bricolage, il est tout à fait possible de résoudre certaines des pannes que peut rencontrer une pompe à chaleur. Cependant, tout le monde n’a pas cette chance. D’autant plus que certaines pannes sont particulièrement compliquées à réparer.
Heureusement, certains fabricants et revendeur de pompe à chaleur proposent des contrats de maintenance lors de l’achat d’un appareil de chauffage. Ce document garantit le bon état de fonctionnement de la pompe à chaleur, et facilite les procédures en cas de panne.
Si vous optez pour un contrat de maintenance, le vendeur se chargera alors de prendre en charge les réparations en cas de dysfonctionnement. Cela peut s’avérer utile si votre appareil montre des signes de fuite d’eau, et que cela a été provoqué par des pièces défectueuses.
Il faut savoir que le prix d’un contrat de maintenance peut osciller entre 150 et 400 €. Cela représente une somme assez conséquente. Mais ce document permet de garder un esprit tranquille tout au long de la saison des baignades.

Quelles sont les autres pannes courantes que peut rencontrer une pompe à chaleur de piscine ?

Les pompes à chaleur ne sont pas à l’abri des pannes et dysfonctionnements. Hormis les problèmes d’écoulement d’eau, certaines pannes peuvent être assez fréquentes. Cela peut alors provoquer une baisse de performance de votre dispositif de chauffage.

Les problèmes de débit d’eau

Même si une pompe à chaleur est correctement dimensionnée, il peut arriver que le flux d’eau qui arrive vers elle ne soit pas suffisant. Cela prolonge le temps nécessaire à chauffer la piscine, et peut même provoquer une surchauffe de l’appareil.
S’il s’avère que le débit d’eau qui arrive vers la pompe à chaleur est trop faible, il faut vérifier la position des vannes du by-pass. Il faut notamment veiller à ce que les vannes d’entrée et de sortie soient correctement ouvertes.
Vous pouvez également contrôler le filtre de votre piscine. En effet, lorsqu’il est encrassé, le filtre va réduire le débit d’eau qui circule dans les canalisations. Il vous suffit donc de rincer, ou de contre-laver, votre filtre pour éliminer cette piste.

Une mauvaise aération

La pompe à chaleur a besoin d’un apport constant en air neuf pour bien fonctionner. En effet, si le flux d’air est obstrué, la pompe à chaleur ne peut pas effectuer correctement les échanges calorifiques. Cela va alors avoir un impact sur son rendement.
Lorsque cette situation se produit, il faut tout d’abord vérifier qu’aucun obstacle ne vient perturber l’écoulement de l’air. Il faut qu’il y ait un espace suffisamment dégagé devant votre pompe à chaleur, pour qu’il puisse puiser efficacement les calories de l’air.
Vous devez aussi contrôler le serpentin de l’évaporateur. Ce dernier ne doit pas être obstrué ou bouché par des débris ou de la poussière. Il faut donc retirer les feuilles, les brindilles ainsi que tout objet qui pourrait gêner le flux d’air.
Attention, si le flux d’air qui sort de la pompe à chaleur est plus chaud que l’air ambiant, cela indique qu’il y a un problème au niveau du compresseur, de l’échangeur de chaleur ou au niveau du gaz réfrigérant.

Une température ambiante trop froide

Il faut veiller à ce qu’il fasse suffisamment chaud avant de mettre sa pompe à chaleur en marche. En effet, ces appareils sont dépendants des conditions climatiques. Si la température ambiante est trop fraîche, la pompe à chaleur ne va pas fonctionner de manière optimale.
Bien que certaines pompes à chaleur puissent fonctionner même si la température de l’air passe sous les 0°C, cela est loin d’être la norme. Généralement, il faut attendre que la température ambiante soit supérieure à 10°C avant de mettre votre appareil de chauffage en marche.
Les anciennes générations de fluide frigorifique ont une température de congélation vers les 10 °C. Lorsque cela se produit, de la glace se forme au niveau de l’évaporateur. Ce phénomène empêche l’appareil de fonctionner.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • La pompe à chaleur d’une piscine est un dispositif délicat qui demande un entretien régulier. Il est d’ailleurs important de le préparer à affronter la saison hivernale. Cela passe le plus souvent par une vidange de l’appareil de chauffage. Découvrez dans ce guide tout ce qu’il faut savoir afin de vidanger une pompe à chaleur de piscine.

  • Voir du givre se former sur une pompe à chaleur de piscine peut sembler inquiétant. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un phénomène bénin, qui n’aura aucun impact sur ses performances. Toutefois, si la présence de glace persiste, cela peut provoquer un dysfonctionnement de votre appareil de chauffage. Découvrez dans ce guide pourquoi du givre se forme sur votre pompe à chaleur de piscine, et surtout, quelles sont les solutions pour lutter contre ce phénomène.

  • La pompe à chaleur est un équipement de chauffage très connu par les amateurs de piscines privées. Or, saviez-vous que cet appareil utilise un échangeur thermique pour chauffer votre espace de nage ? Dans ce guide, nous vous proposons de découvrir cet accessoire méconnu, mais qui n’en est pas moins utile : l’échangeur d’une pompe à chaleur de piscine.

  • Avoir un appareil de chauffage, comme une pompe à chaleur, permet de gagner en confort dans la piscine. Cependant, ce dispositif va inévitablement avoir un impact sur votre facture d’électricité. Il est donc naturel de se demander quelle est la consommation d’une PAC de piscine. Découvrez dans ce guide comment estimer la consommation électrique de votre équipement de chauffage, ainsi que divers conseils pour optimiser ses performances.

  • Avoir une piscine chauffée est une aubaine. L’eau y est plus agréable. Mais surtout, il est possible de profiter plus longtemps de son espace de baignade. Néanmoins, il faut garder en tête que cela a un coût, que ce soit à l’achat ou à l’exploitation de l’équipement de chauffage. La question se pose alors, quel est le prix du chauffage d’une piscine ? Découvrez dans ce guide quelques éléments de réponse qui vont vous aider à choisir le meilleur appareil pour chauffer votre espace de baignade.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de personnes. Mais les équipements de chauffage coûtent chers, que ce soit à l’achat ou à exploiter. Il existe pourtant des solutions pour chauffer gratuitement sa piscine. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour élever la température de votre espace de baignade, sans vous ruiner.