Comment garder sa piscine extérieure chauffée en hiver ?

Comment garder sa piscine extérieure chauffée en hiver ?

Avoir une piscine extérieure chauffée en hiver est tout à fait possible. De nombreuses techniques permettent d’élever la température de l’eau, afin de pouvoir nager durant la saison hivernale. Mais pour laquelle faut-il opter ? Découvrez dans ce guide les différentes solutions pour avoir une piscine extérieure chauffée en hiver, ainsi que leurs avantages et inconvénients. 

Piscine chauffée extérieure en hiver : les généralités

Contrairement à une piscine sous abri, une piscine extérieure subit les fluctuations de températures. Pourtant, il est tout à fait possible de s’en servir en hiver, à condition que l’eau soit chauffée. Nager en hiver présente par ailleurs certains avantages.
 

La température de l’eau

Nager dans sa piscine extérieure durant l’hiver n’a rien d’exceptionnel. Pour cela, il suffit de bien se préparer et surtout de chauffer l’eau de sa piscine. En effet, la température de l’eau est le seul critère à respecter pour profiter de son espace de baignade durant la saison hivernale.
En été, pour pouvoir nager dans de bonnes conditions, la température de l’eau doit être comprise entre 23 et 26 °C. Cela est notamment dû au fait qu’en nageant, le corps fait des efforts physiques, ce qui provoque une certaine élévation de la température du corps.
Toutefois, cela n’est pas suffisant durant la saison hivernale. Pour pouvoir nager dans une piscine extérieure en hiver, l’eau doit être chauffée à une température d’au moins 29 °C. Cela est nécessaire pour pouvoir nager sans avoir trop chaud. Mais aussi pour pouvoir se reposer sans que le corps attrape un coup de froid.
 

Les bienfaits de la piscine chauffée en hiver

Nager dans une piscine en plein air en hiver présente de nombreux avantages, aussi bien pour le corps que pour l’esprit. Cela permet notamment d’entretenir son corps afin de rester en pleine forme. Cela aide également à évacuer le stress et à décompresser.
En effet, faire des efforts physiques est un excellent moyen pour apaiser son esprit et pour se détendre. Et puis, en hiver, le corps subit un contraste entre la chaleur de l’eau et l’air frais. Cela contribue à tonifier le corps et l’aide à évacuer les sensations de fatigue.
Nager dans une piscine extérieure en hiver est aussi un excellent moyen pour prendre un bol d’air frais. Cela renforce le corps et réduit les risques d’attraper des maladies d’hiver comme le rhume ou la grippe. Ces maux sont généralement causés par le fait de vivre dans un endroit clos durant des périodes prolongées.
 

Avoir une piscine extérieure chauffée en hiver grâce à la pompe à chaleur

La pompe à chaleur est l’option numéro une pour chauffer une piscine, qu’elle soit en extérieur ou sous un abri. Cela est notamment dû à sa polyvalence, mais aussi à ses performances énergétiques. Cela en fait une option très rentable à moyen et à long terme.
 

Avantages d’une pompe à chaleur

Lorsqu’elle est équipée d’une pompe à chaleur, l’eau d’une piscine est chauffée au moyen des calories présentes dans l’air et ce, même en hiver. En effet, ce dispositif de chauffage ne produit pas de la chaleur directement, mais récupère les calories de l’air pour élever la température du bassin.
Ce mode de fonctionnement lui confère un excellent rendement énergétique, puisqu’il produit ainsi plus de chaleur qu’il ne consomme d’électricité. Cela permet de réaliser d’importantes économies d’énergies, ce qui explique l’engouement autour de ces appareils.
La pompe à chaleur pour piscine est aussi un dispositif très polyvalent. En effet, elle s’adapte aussi bien aux grandes piscines qu’aux petits bassins. De plus, il est tout à fait possible de l’installer bien après la construction du bassin.
 

Limites d’une pompe à chaleur

Le coût d’acquisition est souvent vu comme le principal facteur de blocage quant à l’achat d’une pompe à chaleur de piscine. En effet, le prix de ces appareils peut aisément dépasser les 1000 €. Toutefois, cet investissement peut être amorti dans le temps grâce aux économies d’énergie qu’elle permet de réaliser.
De plus, il faut savoir que les performances d’une pompe à chaleur dépendent des conditions climatiques. Ainsi, en hiver, elle peut avoir bien plus de difficulté à récolter les calories de l’air. Cela va alors affecter son rendement et rendre l’appareil inutilisable quand il fait trop froid.
Heureusement, la mise au point de nouvelles technologies d’échangeur de chaleur et de fluides frigorigènes a changé la donne. Ainsi, certains modèles comme la pompe à chaleur Aqualux Inverter (réf : 107 248) peuvent fonctionner lorsque la température ambiante est de 0 °C.
 

Avoir une piscine extérieure chauffée en hiver grâce au réchauffeur électrique

Un réchauffeur électrique n’est rien d’autre qu’une résistance électrique toute bête, qui chauffe l’eau en entrant en contact avec elle. Du fait de son coût de fonctionnement assez élevé, ce dispositif est conçu pour chauffer de petites piscines extérieures en hiver.
 

Avantages d’un réchauffeur électrique

Le principal avantage d’un réchauffeur électrique provient de son coût d’acquisition et de sa simplicité d’utilisation. En effet, il n’est pas rare d’en trouver pour moins de 500 €. Cela est notamment le cas du réchauffeur électrique pour piscine Vulcan Analogique 4,5 kW (réf : V-8T84).
De plus, contrairement à une pompe à chaleur, ses performances ne dépendent pas des conditions climatiques. Ainsi, que ce soit en été ou en hiver, l’eau d’une piscine extérieure est chauffée sans que cela ait un impact sur le rendement énergétique de l’appareil.
Enfin, le réchauffeur électrique pour piscine est connu pour sa grande réactivité. La montée en température prend ainsi quelques heures tout au plus. Une fois que la piscine extérieure est chauffée à la bonne température, l’appareil se charge de conserver cette chaleur même en hiver.
 

Limites d’un réchauffeur électrique

Si le coût d’acquisition d’une pompe à chaleur est relativement faible, cela n’est pas le cas de son coût de fonctionnement. En effet, son rendement est plus ou moins de 1. Cela signifie qu’elle consomme quasiment autant d’énergie qu’elle ne produit de chaleur.
Une utilisation prolongée de ce dispositif de chauffage peut ainsi avoir un impact non négligeable sur la facture d’électricité. De ce fait, le réchauffeur électrique est parfois utilisé comme chauffage d’appoint. Il peut toutefois servir de chauffage principal si la piscine est plutôt petite.
 

Avoir une piscine extérieure chauffée en hiver grâce à l’échangeur de chaleur

Profiter d’une piscine extérieure chauffée grâce au chauffage central de la maison est possible en hiver. Pour y parvenir, il suffit d’installer un échangeur de chaleur afin que l’espace de baignade puisse récupérer une partie des calories produite par la chaudière domestique.
 

Avantages d’un échangeur de chaleur

L’échangeur thermique offre un excellent rapport qualité-prix, à condition que la maison soit équipée d’un système de chauffage central. En effet, le coût d’acquisition de ce dispositif est relativement faible. Leur prix oscille aux alentours des 500 €.
L’échangeur thermique est d’ailleurs compatible avec les grandes piscines. Par exemple, l’échangeur de chaleur Vulcan Titanium 70 multitubulaire (réf : V-HE-70T) peut chauffer une piscine de 200 m3.
L’échangeur thermique est également capable d’élever rapidement la température d’une piscine extérieure et ce, même en hiver. Cela est notamment dû au fait que certaines chaudières produisent une eau très chaude et donc transfèrent une plus grande quantité de calories vers la piscine.
De ce fait, il faut environ 24 à 48 heures pour que la température de baignade soit suffisamment élevée. En conséquence, l’échangeur de chaleur convient pour une utilisation ponctuelle ou bien pour une utilisation permanente.
 

Limites d’un échangeur de chaleur

L’échangeur thermique présente de nombreuses qualités, qui en font une des meilleures solutions pour avoir une piscine extérieure chauffée en hiver. Toutefois, ce dispositif de chauffage n’est pas dépourvu d’inconvénients.
Il faut notamment savoir que ses performances dépendent entièrement des caractéristiques de votre chaudière domestique. Ainsi, si le système de chauffage central est peu performant, cela va provoquer une hausse de la facture d’énergie afin de produire des résultats satisfaisants.
De plus, il ne faut pas négliger l’éloignement entre la piscine et la maison. Cela génère une grande déperdition d’énergie, ce qui a un impact sur l’efficacité énergétique de ce dispositif de chauffage. Cela est particulièrement vrai en hiver, puisque les tuyaux sont exposés aux vents froids.
 

Avoir une piscine extérieure chauffée en hiver grâce à la chaudière pour piscine

La chaudière pour piscine présente de nombreuses similitudes avec une chaudière domestique. Toutefois, elle est spécialement conçue pour supporter les contraintes propres aux eaux d’un espace de nage. Elle résiste notamment à la corrosion ainsi qu’aux produits désinfectants.
La chaudière pour piscine se présente en version murale ou en version à poser. De plus, elle peut utiliser différentes sources d’énergie pour produire de la chaleur. Ce dispositif peut ainsi fonctionner au gaz, au fioul ou au propane.
Ce dispositif est idéal pour avoir une piscine extérieure chauffée en hiver, notamment si le bassin est volumineux. En effet, la chaudière est particulièrement puissante, ce qui permet d’élever la température de l’eau en quelques heures.
 
La chaudière est également un dispositif de chauffage économique à l’usage, même si cela dépend de sa source d’énergie. Toutefois, le coût d’acquisition est relativement important et son installation impose certaines contraintes, notamment à cause de ses dimensions.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • La pompe à chaleur d’une piscine est un dispositif délicat qui demande un entretien régulier. Il est d’ailleurs important de le préparer à affronter la saison hivernale. Cela passe le plus souvent par une vidange de l’appareil de chauffage. Découvrez dans ce guide tout ce qu’il faut savoir afin de vidanger une pompe à chaleur de piscine.

  • Voir du givre se former sur une pompe à chaleur de piscine peut sembler inquiétant. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un phénomène bénin, qui n’aura aucun impact sur ses performances. Toutefois, si la présence de glace persiste, cela peut provoquer un dysfonctionnement de votre appareil de chauffage. Découvrez dans ce guide pourquoi du givre se forme sur votre pompe à chaleur de piscine, et surtout, quelles sont les solutions pour lutter contre ce phénomène.

  • La pompe à chaleur est un équipement de chauffage très connu par les amateurs de piscines privées. Or, saviez-vous que cet appareil utilise un échangeur thermique pour chauffer votre espace de nage ? Dans ce guide, nous vous proposons de découvrir cet accessoire méconnu, mais qui n’en est pas moins utile : l’échangeur d’une pompe à chaleur de piscine.

  • Avoir un appareil de chauffage, comme une pompe à chaleur, permet de gagner en confort dans la piscine. Cependant, ce dispositif va inévitablement avoir un impact sur votre facture d’électricité. Il est donc naturel de se demander quelle est la consommation d’une PAC de piscine. Découvrez dans ce guide comment estimer la consommation électrique de votre équipement de chauffage, ainsi que divers conseils pour optimiser ses performances.

  • Avoir une piscine chauffée est une aubaine. L’eau y est plus agréable. Mais surtout, il est possible de profiter plus longtemps de son espace de baignade. Néanmoins, il faut garder en tête que cela a un coût, que ce soit à l’achat ou à l’exploitation de l’équipement de chauffage. La question se pose alors, quel est le prix du chauffage d’une piscine ? Découvrez dans ce guide quelques éléments de réponse qui vont vous aider à choisir le meilleur appareil pour chauffer votre espace de baignade.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de personnes. Mais les équipements de chauffage coûtent chers, que ce soit à l’achat ou à exploiter. Il existe pourtant des solutions pour chauffer gratuitement sa piscine. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour élever la température de votre espace de baignade, sans vous ruiner.