Comment chauffer gratuitement sa piscine ?

Comment chauffer gratuitement sa piscine ?

Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de personnes. Mais les équipements de chauffage coûtent chers, que ce soit à l’achat ou à exploiter. Il existe pourtant des solutions pour chauffer gratuitement sa piscine. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour élever la température de votre espace de baignade, sans vous ruiner. 

Chauffer sa piscine gratuitement : est-ce possible ?

Chauffer une piscine gratuitement n’est pas impossible, en effet ! Pour cela, il faut exploiter une source d’énergie gratuite et abondante pour élever la température de l’eau. Cela est notamment le cas de l’énergie solaire. Et pour optimiser l’efficacité du système de chauffage, il est nécessaire de limiter les déperditions de chaleur.
 

Exploiter l’énergie solaire

Chauffer une piscine n’a rien de bien compliqué. Pour que la température de l’eau soit plus élevée, il faut lui apporter plus d’énergie calorifique qu’elle n’en perd. D’où l’importance de l’installation d’un dispositif de chauffage.
Or, il faut savoir que la grande majorité des systèmes de chauffages complets coûtent relativement cher. De plus, ils exploitent généralement l’énergie électrique pour apporter des calories à une piscine. Cela va alors avoir un impact sur la facture d’énergie.
Cependant, il ne faut pas négliger le potentiel énergétique des rayons du soleil. Une bonne exposition au soleil suffit d’ailleurs pour élever légèrement la température de l’eau, et ainsi profiter de moments de baignade agréables.
Le soleil est d’ailleurs une source d’énergie verte. Cette énergie est disponible en abondance durant la journée, et il s’avère qu’elle est entièrement gratuite. Son exploitation reste ainsi le meilleur moyen pour chauffer son espace de baignade à moindre prix.
 

Retenir la chaleur accumulée

Apporter suffisamment de calories à l’eau pour sa température s’élève ne représente qu’une partie de l’équation. Toutefois, il faut savoir que cela ne suffit pas. Il faut aussi limiter les déperditions de chaleur afin que le système soit pleinement efficace.
En effet, il faut savoir que l’eau de la piscine échange continuellement des calories avec son environnement. Les échanges thermiques se produisent surtout lorsque la température de l’eau est plus élevée que celle de l’air.
Ainsi, la plupart des calories accumulées durant la journée se perdent durant la nuit, puisque l’air est plus frais en soirée. Les échanges calorifiques se font par le biais de l’évaporation de l’eau, mais aussi via un phénomène de convection et de radiation.
De ce fait, pour chauffer gratuitement et efficacement sa piscine, il est important de réduire au maximum les ponts thermiques, afin de retenir les calories qui ont été accumulées grâce au soleil.
 

Les solutions pour chauffer sa piscine gratuitement

Nul besoin d’investir dans une pompe à chaleur ou un réchauffeur électrique pour avoir une eau chaude et agréable en été. Plusieurs équipements vous donnent la possibilité d’exploiter l’énergie apportée par les rayons du soleil afin de chauffer gratuitement votre piscine. Voici 5 solutions permettant d’augmenter à moindre coût le confort d’un espace de baignade.
 

La bâche à bulles

La bâche à bulles est aussi connue sous le nom de bâche solaire ou de couverture d’été. Son nom provient du fait qu’une de ses faces est recouverte de bulles. Il s’agit d’un accessoire aux multiples facettes, qui contribue à protéger la piscine contre les polluants atmosphériques et qui intervient également pour élever la température de l’eau.
La bâche à bulles est un accessoire relativement efficace pour chauffer gratuitement une piscine. En effet, dans des conditions optimales, ce dispositif peut provoquer une élévation de la température de l’eau d’environ 8 °C.
Cela est notamment dû au fait qu’en journée, la bâche à bulle retient la chaleur du soleil, ce qui produit un effet de serre. De plus, ce dispositif lutte contre la principale cause de pertes de chaleur, l’évaporation de l’eau. En effet, l’eau chaude, qui se situe en surface, s’évapore en premier. Cela entraîne non seulement une perte de chaleur, mais aussi une perte d’eau.
En soirée, la bâche à bulle va éviter les échanges calorifiques entre l’air et l’eau de la piscine. Ainsi, une fois recouverte d’une bâche solaire, une piscine ne perd que 1 à 2 °C durant la nuit, au lieu de 4 à 5 °C si elle est découverte.
 

Les anneaux solaires

Les anneaux solaires sont aussi connus sous le nom de nénuphar solaire. Il s’agit d’une variante de la couverture solaire. Leurs modes de fonctionnement sont d’ailleurs très similaires, puisque l’anneau solaire contribue à lutter contre l’évaporation de l’eau tout en retenant les calories qu’apportent les rayons du soleil.
Un anneau solaire est constitué d’un anneau retenu entre deux couches de PVC. La première couche sert à accumuler l’énergie calorifique du soleil. La seconde agit comme un échangeur thermique afin de transmettre la chaleur vers la piscine. L’air qui se trouve entre ces deux couches de PVC sert d’isolant pour limiter les déperditions calorifiques durant la nuit.
L’utilisation des nénuphars solaires est relativement simple. Il suffit de jeter les anneaux dans le bassin. Ces équipements flottent à la surface de l’eau. De plus, ils se connectent tous seuls entre eux à l’aide d’un aimant.
Le principal avantage des anneaux solaires provient de leur polyvalence. Ils s’achètent à l’unité et s’adaptent ainsi à toutes les formes de piscine. Ces anneaux peuvent ainsi couvrir l’intégralité de la surface du bassin. Il est aussi possible d’en retirer une partie, pour libérer une partie de la piscine, en cas de besoin.
 

Les tapis solaires

Le tapis solaire est aussi connu sous le nom de moquette solaire. Ce dispositif de chauffage solaire est constitué de tuyaux souples de couleurs noires, qui sont assemblés de telle sorte à former un tapis de faible épaisseur. Cela lui confère la faculté d’emmagasiner la chaleur provenant du soleil. Non content de chauffer gratuitement une piscine, la moquette solaire est aussi un dispositif facile à utiliser et à installer.
La moquette solaire doit être reliée au système de filtration du bassin, et il est possible d’installer plusieurs tapis en série. Ces derniers sont disposés à plat sur le sol, à proximité de la piscine. Une fois que la filtration est mise en marche, l’eau du bassin circule au sein des tuyaux et récupère les calories qui y ont été emmagasinées avant de retourner dans la piscine.
Les tapis solaires permettent d’élever de 3 à 5 °C l’eau d’une piscine. Toutefois, pour que le système soit efficace, il faut disposer les moquettes dans un endroit bien ensoleillé, tout en les rapprochant au maximum du bassin. De plus, la surface couverte par les tapis doit être d’environ 30 à 60 % de celle de la piscine.
 

Le dôme solaire

Le dôme solaire est un dispositif permettant de chauffer gratuitement une piscine hors-sol ou une piscine enterrée. Ce dispositif fonctionne suivant le même principe qu’un tapis solaire. Il est constitué d’un tuyau noir en polypropylène, enroulé sur lui-même. Néanmoins le tout est recouvert d’un dôme transparent, généralement en polycarbonate.
La coque en polycarbonate va capter et intensifier les rayons du soleil, tandis que le tuyau noir se charge d’accumuler les calories. Le dôme va également produire un effet de serre, ce qui améliore les performances globales du dispositif. L’élévation de température est ainsi de l’ordre de 4 à 6 °C durant la saison des baignades.
Le dôme solaire doit être raccordé au système de filtration, et il est également possible d’en installer plusieurs en série ou en parallèle. Cela permet d’augmenter le rendement du système de chauffage. Par exemple, un dôme solaire Kokido Keops (réf : KOK-150-005) peut à lui seul chauffer 10 m3 d’eau. Il faut donc en poser plusieurs si votre piscine est plus volumineuse.
Afin d’optimiser les performances du système, vous pouvez installer un circuit de by-pass pour réguler le flux d’eau. Vous aurez ainsi la certitude que votre chauffage solaire fonctionne à plein régime une fois que la filtration est mise en marche.
 

L’abri de piscine

L’abri de piscine est une installation qui a pour but de protéger un espace de baignade contre les intempéries. Elle possède une structure en bois ou en aluminium, tandis que ses parois sont en verre ou en plexiglas. Bien que cela ne soit pas sa vocation première, l’abri de piscine peut garder un bassin au chaud durant toute l’année.
En effet, les parois vitrées d’un abri de piscine laissent passer les rayons du soleil, puis retiennent la chaleur qu’ils produisent. Cela crée un effet de serre qui va chauffer gratuitement la piscine, mais aussi tout l’espace qui se trouve au sein de l’abri. Vous pouvez ainsi nager, sans avoir à vous soucier des aléas climatiques.
Il faut aussi savoir que l’abri de piscine peut être vu comme un accessoire de sécurité, à condition qu’il soit homologué NF P90-309. Vous évitez ainsi que des enfants ou des animaux de compagnie ne viennent s’amuser dans l’eau, quand la piscine n’est pas surveillée. Cela évite tout risque d’accident et de noyade.
 
Il est à noter que la construction d’un abri de piscine demande un certain investissement de départ. Sans oublier qu’il est parfois nécessaire de demander des autorisations auprès de sa commune. Cela dépend toutefois des dimensions de la piscine, et de la hauteur de l’abri.
Nos derniers articles et guides chauffage piscine
  • La pompe à chaleur d’une piscine est un dispositif délicat qui demande un entretien régulier. Il est d’ailleurs important de le préparer à affronter la saison hivernale. Cela passe le plus souvent par une vidange de l’appareil de chauffage. Découvrez dans ce guide tout ce qu’il faut savoir afin de vidanger une pompe à chaleur de piscine.

  • Voir du givre se former sur une pompe à chaleur de piscine peut sembler inquiétant. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un phénomène bénin, qui n’aura aucun impact sur ses performances. Toutefois, si la présence de glace persiste, cela peut provoquer un dysfonctionnement de votre appareil de chauffage. Découvrez dans ce guide pourquoi du givre se forme sur votre pompe à chaleur de piscine, et surtout, quelles sont les solutions pour lutter contre ce phénomène.

  • La pompe à chaleur est un équipement de chauffage très connu par les amateurs de piscines privées. Or, saviez-vous que cet appareil utilise un échangeur thermique pour chauffer votre espace de nage ? Dans ce guide, nous vous proposons de découvrir cet accessoire méconnu, mais qui n’en est pas moins utile : l’échangeur d’une pompe à chaleur de piscine.

  • Avoir un appareil de chauffage, comme une pompe à chaleur, permet de gagner en confort dans la piscine. Cependant, ce dispositif va inévitablement avoir un impact sur votre facture d’électricité. Il est donc naturel de se demander quelle est la consommation d’une PAC de piscine. Découvrez dans ce guide comment estimer la consommation électrique de votre équipement de chauffage, ainsi que divers conseils pour optimiser ses performances.

  • Avoir une piscine chauffée est une aubaine. L’eau y est plus agréable. Mais surtout, il est possible de profiter plus longtemps de son espace de baignade. Néanmoins, il faut garder en tête que cela a un coût, que ce soit à l’achat ou à l’exploitation de l’équipement de chauffage. La question se pose alors, quel est le prix du chauffage d’une piscine ? Découvrez dans ce guide quelques éléments de réponse qui vont vous aider à choisir le meilleur appareil pour chauffer votre espace de baignade.

  • Avoir une piscine chauffée est un rêve pour beaucoup de personnes. Mais les équipements de chauffage coûtent chers, que ce soit à l’achat ou à exploiter. Il existe pourtant des solutions pour chauffer gratuitement sa piscine. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour élever la température de votre espace de baignade, sans vous ruiner.